27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 23 janvier 2022
AccueilEducationUn protocole national de rentrée, décliné à Mayotte avec quelques particularités

Un protocole national de rentrée, décliné à Mayotte avec quelques particularités

Le protocole national de rentrée aura connu bien des modifications cette semaine, en amont de cette rentrée en pleine vague épidémique. A Mayotte, bien évidemment, celui-ci s’applique aussi. Néanmoins et comme toujours, le 101ème département présente quelques spécificités.

« A Mayotte, on est au protocole Niveau 3 renforcé » explique le recteur Gilles Halbout, nous expliquant les particularités de cette rentrée à Mayotte.  Et une chose change de manière majeure par rapport à la période d’avant-vacances ainsi que comparé au niveau national : la limitation du brassage dans les lycées.
« Pour cela, on a fait passer les lycées en jauge réduite » précise M Halbout. Seuls les élèves de seconde et de première sont concernés et alternent les cours en présentiel et en distanciel un jour sur deux. Ceux de terminale sont épargnés par cette mesure, devant préparer leur baccalauréat. « C’est une mesure qu’on a voulu mettre en place pour éviter les grands brassages dans les cours, particulièrement adaptée aux élèves en âge de travailler en autonomie ». Et face à la circulation du virus ainsi qu’à la taille des lycées dans le département, la mesure semble adaptée.

Zaouda Ahamadi, élève de 5ème, et Gilles Halbout, recteur de Mayotte

L’autre spécificité majeure réside en la capacité de mettre en place des auto-tests pour les personnels et les élèves. Selon les règles nationales, les personnes non vaccinées et de plus de 12 ans doivent, si cas contact avéré, rester chez elles avant de revenir 7 jours après, à la faveur d’un dépistage négatif.
Pour les personnes vaccinées de plus de 12 ans ( élèves et personnels) et celles de moins de 12 ans, le protocole implique de faire un test rapide, et deux tests de confirmation.
A Mayotte, où il y a peu de disponibilités de tests et des pharmacies déjà saturées comme l’explique le recteur, des centres de tests ont été mis place pour les personnels, au nombre de trois.
Quant aux élèves, « on met en place une procédure où lorsque l’on voit qu’il y a une classe où il y a des cas positifs, on incite les élèves à s’auto-tester en présence d’un membre du personnel de santé de l’Education Nationale ».  Une façon d’éviter que les auto-tests distribués ne disparaissent, ou soit revendus sous le manteau. Les élèves peuvent ainsi se rendre à l’infirmerie, ou les personnels de santé peuvent se rendre dans la classe.
Pour les plus petits, le rectorat déploie des campagnes de test salivaires dans les écoles, afin de tester toute une classe à la fois par exemple.
Y aura-t-il alors suffisamment de tests pour tous ?
« On a ce qu’il faut » assure le recteur. « On a largement plus qu’un kit par personnel (…) on a de quoi faire 300 tests salivaires par jour » continue -t-il. De plus, un travail est mis en œuvre avec l’ARS pour assurer la continuité des stocks. Il n’y aura donc pas de quoi s’inquiéter sur les quantités.

Mathieu Janvier

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

La chanteuse mahoraise Kueena remporte le concours de chant Nyora

139533
Diffusé à la télévision comorienne ainsi que sur les réseaux, le concours Nyora mettaient en concurrence de nombreux chanteurs de l’archipel des Comores. Et...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139533
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139533
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139533
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139533
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139533
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com