29.8 C
Mamoudzou
jeudi 1 décembre 2022
AccueilEconomieQuand on parle d’aménagement à Mayotte, difficile d'éviter la piste longue

Quand on parle d’aménagement à Mayotte, difficile d’éviter la piste longue

L’infrastructure n’est pas inscrite au SAR, car elle va au delà des défis de développement du territoire qui incombent aux communautés de communes, assurent ses rédacteurs. Mais des interrogations se font jour quant à l’aggravation des contraintes liées au scénario retenu.

Au cours des débats menés pour définir quels sont les projets et infrastructures à inscrire au Schéma d’Aménagement Régional (SAR), certains se sont étonnés de ne pas y voir la piste longue. « On a vu qu’il y avait des études en Grande Terre, mais l’investissement n’est pas mentionné », indiquait un intervenant. A relier avec une autre intervention, celle d’un directeur de Service technique du Département, « on n’aura bientôt plus de financement pour le STM. Il faut construire un pont entre Petite et Grande Terre et l’inscrire au SAR ».

Alors que d’autres s’exclamait dans l’hémicycle, « si la piste aéroportuaire se fait en Grande Terre, c’est la mort de Petite Terre ! ».

Avec le port, il s’agit d’infrastructure qui « dépassent la compétence des communautés de communes, et ne sont donc pas inscrites au Schéma », rassurait Ismaël Zoubert, chef de projet SAR au conseil départemental. Mais dans les couloirs, la piste alimentait de nouveau les conversations.

On sait maintenant que le scénario 2 est retenu, c’est à dire la création d’une nouvelle piste convergente s’appuyant sur l’extrémité sud de la piste actuelle. Comme nous l’avions expliqué, les dernières études indiquent qu’elle serait construite sur un remblai-digue d’une longueur de 2.780 mètres, avec une surélévation rendue nécessaire face aux risques naturels de quasiment 9 mètres à l’extrémité Sud et 7,5 mètres à l’extrémité Nord. Considérable. La carapace d’enrochement du remblai-digue nécessitera de 2,5 à 3 millions de m3 de matériaux nécessaire, alourdissant la facture du projet estimée entre 550 et 700 millions d’euros.

La piste longue de nouveau évoquée lors de la présentation du SAR ce mercredi

Il faut faire carrière

Après avoir lâché, « on le fera ! », en parlant de la piste longue, le président Emmanuel Macron avait rajouté, « mais il faut sécuriser l’approvisionnement de matériaux pour ne pas faire comme la route du Littoral à La Réunion. »

Or, si le volume de terre et gravats utile à la piste longue est exponentiel, il faut déjà sécuriser les projets inscrits au SAR. Un acteur du BTP mettait en garde : « Attention à ménager une disponibilité des matériaux de construction à Mayotte. Il faut dès maintenant réserver des espaces pour des futures carrière, et c’est un long processus, cela demande plusieurs années. »

Une étude était lancée sur sa faisabilité en Grande Terre, comme nous l’avions révélé, mais il s’agit de « border le projet juridiquement », nous avait assuré Christophe Masson, délégué de la direction du transport aérien de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) à la piste longue.

Pour ne pas que les finances et les contraintes techniques aient raison du projet, il faut se poser les bonnes questions dès maintenant.

A.P-L.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
François Braun, Mayotte, vaccinations, ARS, rectorat

Visite du ministre de la Santé : pas d’annonces en attendant l’acte II

0
François Braun s’imprègne des nombreux dispositifs made in Mayotte pour pallier les déficiences en santé. Après l’agence de recrutement la veille répondant au déficit d’attractivité, c’est à la campagne de vaccination massive des plus de 6 ans orchestrée par l’ARS et le rectorat, qu’a assisté le ministre
DEAL, DEALM, Mayotte, Affaires maritimes

A partir du 1er janvier 2023, la DEAL va prendre la mer

0
Lors du conseil des ministres de ce mardi 29 novembre, la DEAL de Mayotte a pris du galon… et le large. En lui ajoutant la lettre M de Mer à partir du 1er janvier 2023, ses prérogatives seront étendues, pour la faire évoluer en Direction de l’environnement, de l’aménagement, du logement et de la mer, la DEALM
Mansour Kamardine, Comores, mineurs, Mayotte

Rapprochement familial des mineurs isolés : un travail de longue haleine, répond la ministre...

0
Les avancées sur le retour des mineurs comoriens auprès de leurs parents se font au cas par cas, toujours faute d'entente sur la notion de nationalité
Gérald Darmanin, Mayotte

Gérald Darmanin à Mayotte pour un Nouvel An « aux côtés des Mahorais »

0
Les habitants de ce territoire trop souvent oublié de la République vont se frotter les yeux avant de relire l'information: le ministre de l'Intérieur qui avait promis de revenir à Mayotte à la fin de l'année, sera bien là en décembre, le 31, aux côtés de la population et des forces de l'ordre
François Braun, Santé, Mayotte, ARS, CHM, PRS, CNR

Contre la désertification médicale de l’île, le ministre Braun inaugure l’agence de recrutement

0
Le mot de catastrophe n’est pas vain pour qualifier la désertion des professions médicales, accentuée depuis les agressions de ces dernières semaines, et que ne peut que constater le ministre de la Santé. Mayotte s’en sortira grâce à l’imagination des acteurs sur place, notamment ceux qui ont monté une machine à recruter particulièrement innovante

Recent Comments