26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 2 décembre 2021
AccueilFil infoIl traîte des gendarmes de "macaques" et joue son emploi au tribunal

Il traîte des gendarmes de “macaques” et joue son emploi au tribunal

Barre tribunal MamoudzouMalgré quatre témoignages à charge, le prévenu s’est muré dans le déni ce mercredi au tribunal.

Le 17 novembre 2016, le jeune homme manifeste avec d’autres jeunes lors de l’inauguration de la MJC de Sada, reprochant à la municipalité que les jeunes de la commune n’aient “pas été associés” au projet.

Alors que les manifestants tentent d’empêcher la délégation officielle d’accéder à la MJC, les gendarmes se positionnent pour les faire reculer et prévenir tout débordement. Face à eux, un jeune homme se montre particulièrement nerveux. Dès lors, deux versions s’opposent. La première, celle qui mène au tribunal, c’est celle de deux gendarmes mahorais qui affirment avoir été copieusement injuriés et menacés par ce manifestant. “Pauvres macaques”, “idiots de gendarmes” font partie des injures. Les menaces sont plus violentes. “Si je te croise en dehors de ton service, je te fais la peau, je te sors les tripes”.

Des propos en partie corroborés par le témoignage de deux policiers municipaux présents ce jour-là.
Malgré cela, le prévenu nie farouchement. “J’étais agité, mais à aucun moment je n’ai formulé de menaces ou d’insultes, les gendarmes sont là pour maintenir l’ordre, je ne vois pas pourquoi je m’en prendrais à eux. Si j’avais quelque-chose à reprocher, c’était à la municipalité”

Chacun des deux gendarmes s’est constitué partie civile et réclame 2000€ de dommages et intérêts.
La substitut du procureur réclame 6 mois de prison avec sursis, et dénonce “la mauvaise foi” du prévenu.
Elle avance son seul antécédent connu : la semaine précédente, il comparaissait pour n’avoir pas payé 2000€ de dette à la SNCF. La veille de l’audience, il versait 50€. Pourtant, il était supposé pouvoir rembourser plus vite selon le parquet qui note que l’homme travaille à l’aéroport.
Un poste qui nécessite un agrément de la préfecture, que le parquet s’engage à “lui faire retirer” en cas de condamnation.

Une condamnation qui est tombée durement, puisque le prévenu écope de 6 mois de prison avec sursis, et 750€ de dommages et intérêts pour chacun des deux gendarmes. L’avenir de son emploi est désormais entre les mains de la préfecture.

Y.D.

2 Commentaires

  1. 304221 916816Attractive section of content. I just stumbled upon your blog and in accession capital to assert that I acquire actually enjoyed account your weblog posts. Anyway I is going to be subscribing to your augment and even I achievement you access consistently quickly. 302025

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SCI LTSA

0
Par acte sous seing privé du 30/11/2021, il a été constitué une société. Forme : Société civile immobilière (SCI) Dénomination sociale : LTSA Siège social : Résidence...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan