20.9 C
Dzaoudzi
lundi 8 août 2022
Accueilorange Le président du Conseil Départemental en appelle à un entre-deux tours serein...

 Le président du Conseil Départemental en appelle à un entre-deux tours serein et respectueux

Au lendemain du premier tour des élections législatives, le président du Conseil Départemental, Ben Issa Ousseni, a tenu à mobiliser les électeurs au regard de la forte abstention. Il a également indiqué qu’il souhaitait que la période de l’entre-deux tours « se déroule dans de bonnes conditions » au regard des violences de la semaine dernière.  

Dans un communiqué de presse publié ce lundi, le président du Conseil Départemental (CD) Ben Issa Ousseni a remercié l’ensemble des nombreux candidats qui se sont présentés au scrutin législatif. En effet, au total « sur les deux circonscriptions que compte Mayotte » ce ne sont pas moins de 21 candidats (10 au Nord et 11 au Sud) qui se sont présentés, lors du premier tour ce dimanche, aux électeurs. Cette situation y est perçue par le président du CD comme « un signe de vitalité démocratique intéressant ».

Mobiliser les électeurs contre l’abstention

Sébastien Lecornu, Mayotte, Ben Issa Ousseni
Ben Issa Ousseni souhaite que cette semaine « se déroule dans de bonnes conditions »

Si Ben Issa Ousseni a voulu remercier les électeurs « qui se sont mobilisés dans les bureaux de vote », il n’a pas manqué de s’attarder sur le haut niveau d’abstention ; abstention qui a aussi bien sévi à l’échelon national qu’à l’échelon départemental, avec plus de 50 %. Pour éviter que cette abstention ne récidive dimanche prochain, le président du Conseil départemental a insisté sur le caractère « important » du choix du député « pour un territoire comme le nôtre ». Au regard de ce scrutin « qui emporte des conséquences locales », les électeurs sont donc invités à se déplacer pour départager les duos de candidats qui s’affrontent dans les deux circonscriptions de Mayotte.

Un appel au respect des différentes sensibilités et opinions

Enfin, Ben Issa Ousseni est en effet revenu sur la vague de violence qui a sévi dans le Nord de l’île la semaine dernière ainsi que sur leurs répercussions sur la vie des administrés. Pour prévenir d’éventuels débordements, le président n’a pas manqué d’appeler, d’ici à dimanche prochain, à ce que « l’entre-deux tours se déroule dans la sérénité et le respect des différentes sensibilités et opinions ».

Pierre Mouysset

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139533
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139533
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.

Koungou : un comité de sécurité créé pour faire face à la délinquance

139533
Jeudi dernier, la ville de Koungou communiquait sur les réseaux sociaux à propos de la constitution d’un comité de sécurité. Son objectif ? Mutualiser les moyens des comités déjà existants pour mieux mailler les quartiers et améliorer la collecte d’information en cas de troubles. Malgré les actes de médiation, les événements de ces derniers temps font naître un ras-le-bol perceptible.

Les outre-mer dans la Constitution : « changer de paradigme ultramarin est une nécessité...

139533
Pour nourrir le débat sur la place des outre-mer dans la Constitution, la délégation sénatoriale aux outre-mer a organisé en juin dernier une réunion conjointe avec l’Association des juristes en droit des outre-mer. L’objectif, esquisser des pistes de réflexion pour refonder les articles 73 et 74 de la Constitution au regard des réalités des territoires ultra-marins.

Les députés de l’île en première ligne pour défendre Mayotte et les outre-mer

139533
Estelle Youssouffa et Mansour Kamardine semblent ne pas avoir démérité depuis ce début de semaine dans l’hémicycle. Si la première a été élue en début de semaine vice-présidente de la délégation aux outre-mer de l’Assemblée nationale, le second a eu un amendement voté en son nom prévoyant une enveloppe de 15 millions d’euros pour « renforcer les aides alimentaires en Outre-mer ».
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com