22.9 C
Dzaoudzi
jeudi 11 août 2022
AccueilEducationBaccalauréat : début des épreuves communes écrites pour les filières professionnelles

Baccalauréat : début des épreuves communes écrites pour les filières professionnelles

Ce mardi après-midi, le recteur Gilles Halbout a souhaité être présent aux côtés des élèves de terminale professionnelle du lycée polyvalent de Kawéni. Cette visite a eu pour ambition de « mettre un coup de projecteur » sur des filières en devenir pourvoyeuses d’emplois pour la jeunesse de l’île.

Le grand jour tant attendu est enfin arrivé pour les élèves de terminale professionnelle. Les épreuves du baccalauréat professionnel ont débuté ce mardi avec, le français le matin, et l’Histoire-Géographie l’après-midi, à partir de 14 heures. « Répartis dans 5 classes, environ 70 élèves sont concernés aujourd’hui », précise le directeur adjoint du lycée polyvalent de Kawéni, Philippe Nicault. « Sur la semaine, ce sont 450

Les terminales professionnelles ont débuté ce mardi les épreuves écrites

élèves toutes filières de baccalauréat confondues qui vont passer les épreuves », poursuit-il, avant de préciser « que cette échéance demande un certain niveau de préparation logistique et d’exigence pour être parés le jour J ».

Les filières professionnelles, des filières d’excellence

Le recteur a souhaité faire le déplacement pour encourager les élèves avant leur composition de l’après-midi et prendre le pouls. « Aujourd’hui le bal est ouvert avec les bacs professionnels. Il s’agit des premières épreuves communes à toutes les académies de France », s’est exprimé le recteur, avant de souligner que sa présence « répondait à la volonté de déployer les filières professionnelles pour répondre aux attentes du territoire ». Alors que l’épreuve emblématique de philosophie est prévue mercredi 15 juin, entraînant dans son sillon les sempiternels débats médiatiques, la présence ce mardi du recteur vise à mettre un «

Les lycéens avant d’entrer dans la salle d’examen

coup de projecteur sur les filières d’excellence que sont les filières professionnelles ».

Savoir-être, savoir-faire, savoir-devenir, un triptyque ambitieux

« Au lycée polyvalent de Kawéni, il y a 3 spécialités qu’il s’agisse du soin à la personne, des services ou encore de la restauration et hôtellerie », a détaillé Gilles Halbout, avant de mettre l’accent sur l’objectif de ces initiatives qui est « de valoriser ces filières auprès des élèves et de sensibiliser les parents car elles permettent à leur enfant de trouver un débouché ». Alors que le monde du travail est en perpétuel mutation, si le savoir-faire, le savoir-être sont primordiaux, une troisième composante entre plus que jamais en ligne de compte, « le savoir-devenir, pour être en mesure de s’adapter aux évolutions futures grâce à des outils pour rebondir plus facilement ».

Pierre Mouysset

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau en cours dans le village de Longoni

139533
Le syndicat des eaux, dans un communiqué, informe les usagers du village de Longoni "qu'une casse sur le réseau de distribution d'eau potable" contraint...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139533
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139533
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139533
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139533
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139533
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com