French Blue arrive à La Réunion pour bousculer le marché aérien régional

0
92

French BlueDès demain, un petit nouveau va tenter de se faire une place dans l’espace aérien de la région. French Bleu, la low-cost d’Air Caraïbes, va se poser pour la première fois à Saint-Denis à 6h15 en provenance d’Orly avec 471 places à bord, dont 28 en premium et 376 en économie. Le vol sera effectué par un A330-300, secondé à partir du 8 août prochain par un Airbus A350-900. À partir de cette date, French Blue desservira La Réunion huit fois par semaine dont quatre fois en A350.

L’arrivée de cette nouvelle compagnie à bas coût pourrait remanier les parts de marchés des différentes compagnies dans la zone, car les offres commerciales de French Bleu sont particulièrement alléchantes. Avec des prix de bases canon, elle propose des voyages jusqu’à 600 euros moins chers que ses concurrentes, pour une famille de quatre personnes sur un Réunion-Paris aller-retour en période de pointe, selon les simulations de nos confrères du JIR. Pour autant, la concurrence ne s’inquiète que modérément. A La réunion, tout le monde se souvient de l’arrivée d’XL Airways et de ses prix cassés. Mais une fois installée sur le marché, toutes les nouvelles compagnies ont eu tendance à aligner leurs offres sur celles de la concurrence.

L'aéroport de La Réunion (Photo: JIR)
L’aéroport de Saint-Denis: avec une low-cost, l’IRT compte renforcer les parts de marché de La Réunion en métropole (Photo: JIR)

Pour ses premières liaisons, French Blue a mis en place un tarif promotionnel : 229 euros TTC l’aller simple pour une personne pour des voyages entre la Réunion et Paris entre le 28 août et le 10 décembre et entre le 8 janvier et le 31 mars 2018. Mais à ce prix, le service est réduit. Les voyageurs devront se passer de repas et n’auront droit qu’à un bagage cabine. Il faut en effet rajouter 50 euros pour un bagage en soute. Evidemment, avec un tel tarif promotionnel, les places se sont arrachées et l’offre est d’ores et déjà quasiment introuvable.

La riposte

Malgré une certaine sérénité, la concurrence n’est pas restée les bras croisés. A son tour, Air Austral a lancé une offre promotionnelle 619 euros TTC l’aller-retour avec un bagage en soute de 25 kg et un repas à bord pour des vols compris sur deux périodes, départs entre le 28 août et le 10 décembre et retours avant le 16 décembre, puis entre le 8 janvier et le 31 mars 2018 pour des retours avant le 8 avril.

L'A350 de Fench Blue de passage à Bordeaux pour se refaire une beauté
L’A350 de Fench Blue de passage à Bordeaux pour se refaire une beauté (Pho: JIR)

Air France a également revue ses offres mais c’est encore XL Airways qui se rapprocher le plus de l’offre de French Blue avec des promotionnels de juin à octobre.

Un A350 qui fait le bonheur de l’IRT

French Blue sera la première compagnie à opérer en A350 entre la métropole à la Réunion. L’appareil a rejoint Bordeaux et les ateliers de Sabena Technics pour y recevoir ses nouvelles couleurs et son aménagement intérieur, 411 sièges, répartis en 35 pour le Premium et 376 pour l’économie.

L’appareil est à l’origine le cinquième avion d’essai qui a servi au développement des A350. Il a volé pour la première fois le 20 juin 2014. Avec l’un de ses frères jumeaux équipé comme lui dès l’origine d’une cabine aménagée, il a effectué pour Airbus des vols de longue durée pour tester en réel ces aménagements de cabine et des vols de certification.

Du côté de l’IRT (Île de La Réunion Tourisme), l’organisme chargé de promouvoir le développement touristique chez nos voisins, on se frotte les mains. La clientèle métropolitaine reste son cœur de cible et il faut y prendre des parts de marchés à des destinations moins chères et (un peu) plus proches comme les caraïbes. Un opérateur low-cost ne peut donc que rapprocher l’océan Indien des offres des autres destinations.

RR
www.lejournaldemayotte.com
avec le JIR.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here