Le dépouillement se poursuit à Madagascar

0
42

Le premier tour de l’élection présidentielle s’est tenu le 25 octobre à Madagascar  (voir article) et huit jours après, le dépouillement est loin d’être achevé.

Hery arrive en 2e position de ce scrutin après des dépenses de campagne record
Hery Rajaonarimampianina arrive en 2e position de ce scrutin après des dépenses de campagne record (Photo : Axel Lebruman © Le Journal de Mayotte)

La CENI-T, la commission électorale nationale indépendante pour la transition qui veille au bon déroulement du scrutin continue de vérifier les résultats de chacun des 20.001 bureaux de vote qui continuent de parvenir de tout le pays.
Ce samedi, les résultats sont connus pour 10.815 bureaux, soit plus de 57% d’entre eux et 61,5% des inscrits.

Les tendances semblent relativement stables avec deux candidats qui se détachent de ce scrutin. Jean-Louis Robinson est largement en tête avec 26,21% des suffrages exprimés. Il était soutenu par l’ancien président malgache Marc Ravalomanana exilé en Afrique du Sud. En deuxième position, Hery Rajaonarimampianina totalise à l’heure actuelle 14,91% des voix. Cet ancien ministre des finances et du budget du gouvernement de transition de 2009 à 2013 aurait dépensé jusqu’à 30 millions d’euros lors de sa campagne. Il avait reçu le soutien de l’actuel président de la Transition malgache, Andry Rajoelina.
Aucun autre candidat ne parvient, à ce moment du dépouillement, à dépasser la barre des 10%.

La CENI-T doit publier un premier communiqué dans le courant de la semaine avec des résultats officiels de ce premier tour prévus pour le 12 novembre. Le second tour est prévu le 20 décembre.

Voir aussi :
Madagascar : premières tendances
Madagascar : le dépouillement a débuté
Madagascar : a voté !
Madagascar : jour de vote dans les fokontany
Madagascar : fin de transition