24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 30 septembre 2022
AccueilorangeL’allaitement maternel à Mayotte, un enjeu de santé publique d’envergure

L’allaitement maternel à Mayotte, un enjeu de santé publique d’envergure

Dans le cadre de la semaine mondiale de l’allaitement maternel, le Réseau Périnatal de Mayotte organisait vendredi dernier un atelier de sensibilisation au centre de protection maternelle et infantile (PMI) de Bandrélé. Une matinée qui s’est achevée par le vernissage d’une exposition photo mettant en valeur les bienfaits de l’allaitement maternel.

« Par facilité, les mamans donnent le lait industriel car cela véhicule une image de richesse et de modernité. Pourtant, l’allaitement maternel est ce qu’elles peuvent offrir de meilleur à leurs enfants». Les propos d’Amy Hecquet, sage-femme au Réseau Périnatal de Mayotte (REPEMA) et chargée de la campagne de prévention, sont révélateurs d’une pratique qui tend à gagner du terrain sur l’île.

La survivance de préjugés nuit à l’allaitement maternel

L’allaitement maternel, un enjeu de santé publique

L’objectif des ateliers de sensibilisation et d’information, dans le cadre de la semaine mondiale de l’allaitement maternel, vise à « déconstruire les croyances et les stéréotypes en lien avec cette pratique à travers des ateliers de paroles», précise-t-elle. D’ailleurs, si l’année dernière le déroulé de cette semaine de sensibilisation s’était essentiellement tenu à Mamoudzou, l’édition 2022 entend sortir du chef-lieu.

Certes, si Mayotte a « la meilleure statistique de France concernant l’allaitement maternel », comme l’a rappelé l’élue du Conseil Départemental Zamimou Ahamadi, les proportions des naissances sur le territoire font de cette question sanitaire un enjeu de santé publique majeur. En tant que première maternité de France, avec le seuil des 10 000 naissances franchi l’année dernière, la prévention et la sensibilisation revêt une dimension toute particulière.

Des bienfaits pour la mère et le nourrisson

« Nous veillons à mettre en avant les bienfaits qui découlent de cette pratique, et ils sont loin d’être

Que ce soit pour la maman ou le bébé, l’allaitement maternel est bénéfique pour les deux

négligeables que ce soit pour la mère ou l’enfant », abonde Amy Hecquet. Si l’allaitement maternel renforce le lien mère-enfant, il améliore surtout le développement intellectuel du nourrisson, le protège des infections, entre autres, des otites et des bronchiolites, par la transmission d’anticorps. Pour la mère, il diminue les risques de diabète de type II, le risque du cancer du sein ainsi que les risques cardio-vasculaires. En définitive, l’allaitement permet de réduire les complications qui surviennent avec le temps.

« Il faut donner la possibilité aux femmes d’allaiter exclusivement jusqu’à 6 mois », reconnaît l’élu du CD. Pour y parvenir, il suffit bien souvent de battre en brèche les stéréotypes. C’est tout l’enjeu de l’inauguration de l’exposition de photos qui s’est déroulée durant cette matinée. « L’idée c’est de montrer des femmes qui allaitent. Beaucoup de mères n’osent pas le faire en public », reconnaît la sage-femme. Ce travail de plusieurs mois n’a pas vocation à rester uniquement à la PMI de Bandrélé mais à circuler de PMI en PMI afin de toucher le plus de mères possibles.

Pierre Mouysset

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Aide à la pierre, Mayotte

Une quarantaine de nouveaux propriétaires grâce à l’aide à la pierre...

139533
C'est l'issue positive d'un partenariat noué entre la Société Immobilière de Mayotte (SIM), la DEAL et le conseil départemental qui bénéficiait ce jeudi à...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139533
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139533
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139533
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139533
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139533
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com