22.9 C
Dzaoudzi
lundi 15 août 2022
AccueilorangeMayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.

« La date n’est pas un hasard, nous souhaitions une symbolique et cette symbolique est la rentrée des parlementaires à l’Assemblée nationale ce mardi », témoigne une source de Mayotte La Première. « Le mouvement sera suivi à Mayotte, en solidarité avec les autres rédactions de l’audiovisuel public que ce soit à Paris mais aussi dans les outre-mer », poursuit notre informateur. A l’origine de cette action sociale, la promesse de campagne du président de la République de supprimer la contribution à l’audiovisuel, dans un contexte de regain inflationniste, et dans le cadre des mesures de soutien au pouvoir d’achat des ménages.

La contribution à l’audiovisuel, un financement indépendant

Jean-François Eliaou, Antoine Savignat, Adrien Taquet, Mayotte, Assemblée nationale
Une mobilisation pour alerter les députés de l’Assemblée nationale (Crédits photo : AN)

D’un montant de 138 euros en France métropolitaine et de 88 euros en outre-mer, cette contribution concerne près de 23 millions de foyers. « Rapporté au nombre de jours de l’année, cela équivaut à une contribution de 24 centimes pour les foyers assujettis à cette taxe en outre-mer », précise notre interlocuteur. Cette contribution constitue la ressource principale du secteur public de l’audiovisuel composé de France Télévisions dont les chaînes publiques d’outre-mer, d’Arte France, de Radio France, de France Médias Monde ainsi que de l’Institut national de l’audiovisuel (INA), chargé de la conservation des archives audiovisuelles.

« Sans cette redevance, nous n’aurons plus de visibilité sur le budget et nous allons être dépendant des coupes budgétaires et des arbitrages du gouvernement », détaille notre contact au sein de La Première. Quid de la pluralité de l’information et des débats qui nourrissent la vie démocratique française alors que le financement sera assujetti à des décisions au niveau gouvernemental ? « Le risque est aussi d’avoir un démantèlement progressif du service public de l’audiovisuel au profit des entreprises privées avec le risque de voir disparaître le réseau de média régional pour une large part absent de leur grille de programmation »

Des inquiétudes vivaces chez les syndicats

« Ces chaînes de proximité, c’est ce qui permet d’avoir un maillage territorial sans

La suppression de la contribution à l’audiovisuel, une promesse de campagne du président

forcément avoir à souscrire à un abonnement auprès de chaînes privées », rappelle-t-il justement. L’inquiétude puise aussi ses racines dans la crainte de voir les grands groupes privés, français ou internationaux, s’approprier les droits de retransmissions de grandes compétitions sportives.

En outre, l’inquiétude que des médias publics sous dotés ne soient plus en mesure de proposer une information de qualité est d’autant plus vive. Et ce serait là, la porte ouverte aux fourmillements de la désinformation, notamment dans le contexte actuel de guerre en Ukraine. « Affaiblir le service public de l’audiovisuel, c’est affaiblir la démocratie et ses capacités de riposte face à l’essor des fake news», insiste notre interlocuteur. Il s’agit donc d’un mouvement social d’ampleur pour alerter les députés de cette nouvelle mandature législative dans un contexte bien particulier pour le parti du président, « maintenant qu’il doit composer avec les parlementaires d’autres groupes ». Une journée de grève unique à l’heure actuelle qui engendrera des perturbations potentielles dans le traitement de l’actualité locale.

Pierre Mouysset

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Décès de notre confrère Faïd Souhaili

139533
C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès du journaliste de Mayotte la 1ere, Faïd Souhaili. C’était un confrère d’une grande...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Vidéo de simulation du projet de piste longue : le virtuel en attendant le...

139533
L’intégration paysagère de la piste longue de l’aéroport de Mayotte a récemment fait l’objet d’une vidéo de simulation dans laquelle le spectateur peut découvrir l’infrastructure finale vue depuis plusieurs sites du lagon et de Petite-Terre. L’occasion de revenir sur l’avancement du projet avec Christophe Masson, délégué à la piste longue de l’aéroport de Mayotte, dans la perspective des visites ministérielles prévues ce mois-ci.

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139533
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139533
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139533
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139533
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com