Total implante en Nouvelle-Calédonie sa plus grosse centrale solaire avec stockage de France

On en rêverait ! Le territoire français du Pacifique sud vient de voir son mix énergétique en faveur du renouvelable faire un bond. A Mayotte, les hectares font défaut…

1
498
Panneaux photovoltaïques de la ferme Sunzil EDM à Longoni

C’est en Nouvelle Calédonie que Total a choisi d’implanter le « plus grand parc solaire avec stockage de France », comme l’a indiqué Stéfan Sontheimer, directeur de l’agence Pacifique de Total Quadran, propriétaire de la centrale dont le coût est d’environ 50 millions d’euros. Il compte 58.000 panneaux solaires et pourra alimenter 40.000 personnes, rapporte le site ouest-france.fr.

Une avancée permise par le Schéma de transition énergétique dont s’est dotée le territoire ultramarin en 2016. Il prévoit d’assurer d’ici 2030 la totalité de la consommation publique, hors métallurgie du nickel, en énergie renouvelable contre 12% aujourd’hui.

Une opération qui met en relief les difficultés qui vont se poser à Mayotte pour s’engager sur le même terrain. Si depuis peu, la législation autorise le stockage d’électricité ici, et que deux projets sont en cours de montage, dont l’un est porté par Total, le foncier disponible risque de demeurer un frein. Il sera difficile de dénicher des emplacements capables d’accueillir les dizaines de milliers de panneaux solaires requis pour augmenter la part de développement durable dans le mix énergétique. Ce sont 35 ha qui ont été dédiés en Nouvelle-Calédonie. Rappelons que nous avoisinons toujours les 5% d’énergies renouvelables dans la production totale.

Il va falloir ici faire preuve d’inventivité…

1 COMMENTAIRE

  1. Bwi ! Finalement c’est pas si économe que ça cette histoire d’énergie solaire. Surtout en espace. Pour info, en Grande Comore, une société française est entrain d’installer 10000 panneaux dans la région de M’badjini, au sud

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here