Faire de nos enfants des «P’tits foundis du lagon»

0
287
Et s'ils devenaient des "P'tits foundis du lagon"? (Image: PNM)
Et s’ils devenaient des “P’tits foundis du lagon”? (Image: PNM)

Vous enseignez ou encadrez des enfants? Si vous êtes tentés par des vacances studieuses, le Parc naturel marin (PNM) à une proposition pour vous. Alors que l’année scolaire touche à sa fin, le PNM lance un appel à projets pour mobiliser les jeunes de Mayotte âgés de 6 à 18 ans autour des richesses sous-marines du département. «Les p’tits foudis du lagon» vise à appuyer une démarche pédagogique sur l’ensemble de l’année scolaire à venir. L’idée est qu’elle soit pluridisciplinaire avec par exemple des approches sportives, artistiques, scientifiques et biologiques et qu’elle permette une véritable acquisition de connaissances liées à la valorisation et à la préservation du milieu marin.

Ce projet doit comprendre obligatoirement une production par les jeunes sur le ou les thèmes choisis, avec une liberté totale du choix des supports et du type de créations: écrits, affiches, films, chants, exposition… etc.
Ne sachant pas combien de projets vont lui être présenté, le Parc prévient qu’il privilégiera dans le choix des propositions retenues leur originalité, le nombre d’enfants bénéficiaires de l’opération ou encore la pertinence des activités avec les objectifs du PNM.

Les soutiens du Parc

Car ces projets doivent être en relation avec une ou plusieurs des 7 orientations de gestion qui servent de fil conducteur à l’activité du Parc naturel marin : Faire de Mayotte un pôle d’excellence en matière de connaissance et de suivi des écosystèmes marins tropicaux et de la mangrove ; obtenir une bonne qualité de l’eau dans le lagon ; développer une activité de pêche professionnelle hors du lagon écologiquement exemplaire ; développer les filières aquacoles respectueuses de l’environnement ; faire découvrir le milieu marin et sa biodiversité grâce à l’organisation et la professionnalisation des activités de loisirs ; pérenniser et valoriser les pratiques vivrières et les savoirs traditionnels ; et enfin, protéger et mettre en valeur le patrimoine naturel.

Poissons dans le lagonLe Parc naturel marin de Mayotte peut apporter des appuis divers aux projets. Il pourra ainsi y avoir un soutien matériel ou logistique mais aussi financier même si les projets ne prévoyant pas un financement exclusif par le Parc naturel marin seront privilégiés. La participation du PNM peut aussi porter sur diverses prestations ou des dispositifs nationaux tels que «j’apprends à nager» développé par la DRJSCS sur des cycles de trois mois.

L’exemple des Marquises

Le Parc naturel marin de Mayotte peut également soutenir un projet d’Aire Marine Educative (AME), c’est-à-dire la mise en place d’une zone maritime littorale de petite taille gérée de manière participative par les élèves d’une école primaire, suivant des principes définis par une charte. L’AME représente ainsi un projet pédagogique et éco-citoyen de connaissance et de protection du milieu marin par de jeunes publics. L’exemple est celui de l’AME mise en place aux Marquises (Polynésie française) dans le Pacifique.

Enfin, l’équipe du PNM peut également assurer des interventions pédagogiques en classe ou sur le terrain qui peuvent être intégrées dans le projet.

Ce projet s’adresse à tous les établissements, publics, associatifs ou privés, d’enseignement ou d’accueil permanent de jeunes âgés de 6 à 18 ans, implantés à Mayotte. Les formulaires sont disponibles sur le site du Parc naturel marin et doivent être déposés au plus tard le 2 septembre prochain avant une présentation devant une commission les 13 et 14 septembre avec des résultats connus dès le 16 septembre… Il vous reste donc un peu plus de 2 mois pour boucler le projet si vous êtes intéressés. On vous parlez de vacances studieuses…

RR
www.lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here