«Un dialogue social déficient dans notre pays»

0
76

Employeurs, salariés et délégués syndicaux vont débattre pendant deux jours pour tenter de construire l’amorce d’un dialogue social.

Tentative de dialogue en 2011 entre syndicat et patronat
Tentative de dialogue en 2011 entre syndicat et patronat

« Le dialogue social est déficient dans notre pays, 14% de grévistes bloquent la moitié du trafic ! »… ce n’est pas à Mayotte que ces propos sont destinés, mais tenu par l’ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin à propos de la grève contre la réforme du rail qui sévit en métropole.

Mayotte connaît périodiquement la traduction dans la rue d’une déficience de dialogue. Rancœur contre un patronat « qui s’en met plein les poches » d’un côté, hantise contre des syndicats « qui instrumentalisent le personnel » de l’autre, les stéréotypes sont durs à cuire… qui ne donne pas de fumée sans feu.

C’est pour essayer d’aider à construire un pont, un dialogue qui permettrait aux deux parties de comprendre leurs enjeux mutuels dans le cadre de l’élaboration des accords collectifs interne aux entreprises, qu’est organisé par la Dieccte (Direction du Travail et de l’emploi), un premier Séminaire* du Dialogue social, en Zone Nel, à côté du Zen Eat les vendredi 20 et samedi 21 juin à 8h.

60 participants

Les conventions collectives ne sont en effet pas applicables à Mayotte, en dehors de certaines branches comme les banques ou le secteur aéroportuaire qui ont décidé de les mettre en place.

Or, ces textes réglementaires définissant chacun des statuts des employés, devront peu à peu être adoptés. Cela se fera au sein de la Commission consultative du travail (CCT) où siègent des représentants des employeurs et des salariés. Elle s’est réunie 5 fois en 2013.

Elle a notamment permis d’entamer des  négociations sur la mise en place des retraites complémentaires Agirc-Arrco, ou la signature de la convention collective du BTP qui s’applique aux entreprises signataires. Une concernant les transports de personnes est en cours de discussion.

60 personnes se sont inscrites à ce séminaire « qui permettra d’accompagner la construction d’une culture de la négociation », précise Monique Grimaldi, directrice de la Dieccte. Des intervenants arrivent de Métropole pour l’occasion.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

*Programme

Vendredi 20 juin 2014
– 8h45 : Ouverture du Séminaire par le préfet Jacques Witkowski
– 9h : Conférence : « Co-construction et nouvelles formes de dialogue social » par Gérard Cascino, responsable du pôle Direccte Aquitaine et Roger Poletti, ancien secrétaire général de FO Transport
– 10h45 à 12h15 : Conférence : « Présentation du travail des partenaires sociaux réalisé au 1er semestre 2014 dans les secteurs du BTP et du transport de personne
– de 14h à 16h : deux ateliers : « La négociation annuelle obligatoire. Comment faire ? » et « Règles et thèmes obligatoires de négociation. Comment s’y retrouver ? ».

Samedi 21 juin 2014 :
– De 9h à 10h : restitution des ateliers
– De 10h à 11h45 : Table ronde : « Les leviers pour le dialogue social à Mayotte. Quelles attentes ? Quels leviers ? ». Animé par deux conférenciers nationaux, le formateur national du ministère sur la négociation collective, Jean-Christophe Leneutre, animateur professionnel de la Cellule d’appui au dialogue social à Mayotte, un représentant de la Dieccte, des représentants des organisations syndicales et des organisations professionnelles
– 11h45 : clôture des travaux
– 12h15 : Déjeuner pour les participants avec accompagnement musical pour la fête de la musique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here