L'oeil du cyclone Fantala sur Faquhar ce lundi matin

Fantala s’est à nouveau intensifié cette nuit pour devenir un «cyclone très intense». Ce lundi matin, il se dirigeait encore en direction de l’ouest nord-ouest à la vitesse de 11 km/h.

L'oeil du cyclone Fantala sur Faquhar ce lundi matin
L’oeil du cyclone Fantala sur Faquhar ce lundi matin

Météo France prévoit toujours qu’il change de cap. Il ne devrait donc pas s’engouffrer dans le Canal du Mozambique mais amorcer un demi-tour pour se rapprocher des Mascareignes, en prenant une trajectoire sud-est dans les prochaines 48h.

Impossible ensuite de savoir ce qu’il pourrait faire ensuite, en termes de trajectoire comme d’intensité même si, à partir de mercredi, le système devrait entrer dans une phase d’affaiblissement.

Depuis hier, les éléments se déchaînent sur Farquhar, à 720km au nord-est de Mayotte. Après avoir traversé l’archipel la nuit dernière sans avoir perdu en intensité et en ralentissant, Fantala a infligé des rafales à près de 350 km/h.

Fantala à 3 heures (heure de Mayotte), ce lundi matin
Fantala à 3 heures (heure de Mayotte), ce lundi matin

Une élévation du niveau de la mer de deux mètres est également signalée à proximité du centre du système… sur un atoll dont le point culminant d’est d’à peine une dizaine de mètres.

Logiquement, le service météorologique des Seychelles a émis une alerte de niveau 1 à Farquhar, Alphonse et Aldabra. Sur place, seul un groupe de travailleurs a été maintenu par la Société de développement des îles (IDC) qui gère l’archipel, abrité dans le centre anticyclonique construit après le passage du cyclone Bondo en 2006.

720km entre Faquhar et Mayotte
720km entre Farquhar et Mayotte
Fantala devrait amorcer un demi-tour dans les heures qui viennent
Fantala devrait amorcer un demi-tour dans les heures qui viennent