L’Etat et un consortium privé volent au secours de Corsair

Un financement collectif permet à Corsair de surmonter la crise et d’assurer la pérennité de son activité, dont la desserte de Mayotte.

0
385
Corsair, Mayotte
Corsair investit dans les Airbus

Nous nous étions fait l’écho des difficultés de la compagnie de Pascal de Izaguirre dans une conjoncture compliquée pour le secteur de l’aérien.

L’Etat a conclu ce mercredi un accord avec la compagnie aérienne Corsair et un consortium d’investisseurs antillais « afin de lui permettre de répondre à ses difficultés financières et de mener un plan de retournement et de transformation », indiquent dans un communiqué les ministres de l’Economie, des Transports et de l’Outre-mer.

La remise à flot de la compagnie est opérée sous forme de prêts consentis par l’Etat d’un côté, et par l’achat de la totalité du capital de Corsair par un consortium créé par deux entrepreneurs Eric Kourry, patron d’Air Antilles, et Patrick Vial-Collet, président « des hôtels et des îles », afin de l’accompagner dans un projet de restructuration et de développement, et permettre ainsi le maintien d’un nombre suffisant d’acteurs sur les dessertes des DROM.

Du côté de Corsair, on parle d’une « contribution financière globale de 300 millions d’euros permettant de renforcer les capitaux propres et la trésorerie de la compagnie. »
« Les efforts faits par les salariés de la compagnie pour faciliter la reprise grâce à des accords de performance et de réduction des coûts », sont salués par les ministres comme par le directeur Pascal de Izaguirre, « le personnel a exprimé, en acceptant des efforts significatifs, une forte adhésion au projet ».

Corsair n’aura pas à réduire la voilure

Le projet de renouvellement et modernisation de la flotte déjà engagé est confirmé, avec 5 A330-900 NEO (avion de ligne à réaction gros-porteur) commandés ferme. Ainsi, 3 NEO intégreront la flotte en avril, mai et juin 2021 et le 4ème NEO devrait être livré en décembre 2021. Corsair opérera donc une flotte de 9 avions dès décembre 2021.

Dans son communiqué, Corsair rassure sur ses prévisions e desserte de Mayotte : «
Afin de développer sa position de compagnie des Outre-mer, Corsair va se concentrer sur les dessertes domiennes. Outre le renforcement des dessertes actuelles (Martinique, Guadeloupe, Réunion, Maurice, Abidjan et Montréal), un élargissement du réseau est prévu avec l’ouverture de nouvelles destinations notamment Mayotte dès le 11 décembre 2020. »

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here