31.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 décembre 2021
AccueilEconomieChèques eau : l'aide financière qui ne coulait pas de source

Chèques eau : l’aide financière qui ne coulait pas de source

Le syndicat des eaux de Mayotte et la SMAE, filiale de Vinci, sont parvenus à un accord. Les ménages les plus défavorisés auront droit à des aides de 20€ à 50€ pour payer leurs factures d'eau. Le tout intégralement financé par la SMAE.

Il aura fallu deux ans au duo sulfureux SMAE-SIEAM pour parvenir à un accord sur les “chèques eau”. Un accord qui n’était pas gagné. “Après deux années de négociations tendues, on s’est enfin mis d’accord pour valider un avenant qui conduit à baisser de 10% le prix des branchements” salue Mouhamadi Bavi, président du syndicat intercommunal des eaux. “Aujourd’hui, on signe un accord sur les chèques eau” poursuit-il. Nouvelle étape de ces négociations, les chèques eau sont une aide aux ménages défavorisés, souvent en situation d’impayés de factures. Cette aide se présente sous la forme d’un chèque allant de 20€ à 50€. Il appartiendra aux centres communaux d’action sociale de définir les conditions d’attribution de cette aide et de cibler les ménages bénéficiaires. Pas moins de 2000 foyers au sein des 17 communes de l’île sont concernés.

“Cet avenant est un investissement important de la SMAE” commente Frédéric Guillem, directeur régional de Vinci DomTom en charge des filiales locales que sont la SMAE mais aussi Vinci construction, la Sogea et SMTPC. “Dans un contexte où l’on comprend les difficultés de la population, on a acté ce coup de pouce aux plus défavorisés” poursuit le cadre.

“Pas de guerre avec la SMAE”

Le nombre de 2000 bénéficiaires n’est pour l’heure qu’une estimation, l’aide étant indexée, non pas sur les besoins du territoire, mais sur le chiffre d’affaires de la SMAE. Plus précisément, l’enveloppe que les ménages dans le besoin se partageront sera égale à “0,5% du chiffre d’affaires d’exploitation eau potable de la SMAE” précise le directeur régional.

Avec ces chèques qui sont ” une première à Mayotte”, Bavi plaide la détente. “On n’est pas en guerre contre la SMAE, on est au service de la population. Aujourd’hui tout le monde est gagnant” juge-t-il.

Le DGS par intérim veut en profiter pour échanger avec les bénéficiaires

D’autant plus que dans un contexte où Mayotte a bien failli renouer avec les pénuries d’eau cette année, “ce dispositif permettra aussi de communiquer avec le public sur les actions d’économies de la ressource en eau” rebondit Ibrahim Aboubacar, DGS par intérim du Sieam. “Il faut aussi inciter la population à payer ses factures” insiste Mouhamadi Bavi, sans quoi on ne peut pas entretenir les réseaux et répondre aux besoins de la population”.

Sur le plan des réserves d’eau, la situation s’améliore mais reste sous surveillance. Les pluies abondantes ont fait remonter le remplissage des retenues à 45% pour Combani et 46,5% pour Doumogné.

Y.D.

10 Commentaires

  1. Bavi qui buvait du champagne il y a 4 ans pour fêter la création d’une troisième retenue… aujourd’hui il s’affiche dans les médias pour des miettes jetées aux Mahorais ! On sera bien avancés d’avoir un « chèque eau » quand il n’y aura plus d’eau ! 🤣🤣 Quel clown !

  2. Des chèques énergie, il n’y a rien de nouveau, chose instaurer durant Mr Sarkozy, malheureusement, les chèques étaient distribué à des fins personnelles. Obtenir un chèque énergie pour une année, suivi par des grosses factures, et une autre grosse arnaque concernant le branchement. Mieux négocier avec des 🐼 au moins tu auras des bambous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

FEDER CTE, Europe, Mayotte,INTERREG V

INTERREG : l’impossible fonds européen à fort relent diplomatique

0
Aux difficultés que nous connaissions pour consommer les fonds européens, se sont rajoutées les complications diplomatiques régionales pour consommer efficacement les programmes transfrontaliers de l’INTERREG sur l’enveloppe 2016-2021. Avec comme conséquence, des dégagements d’office. Deux spécialistes européens de ce fonds étaient présents lors de ce comité de suivi, lui conférant un petit air d’examen de passage
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.