26.9 C
Dzaoudzi
samedi 4 décembre 2021
AccueilEconomieLes véhicules électriques à Mayotte, c’est pour cette année

Les véhicules électriques à Mayotte, c’est pour cette année

EDM et l’ADEME se positionnent clairement en faveur de cette option, choisie par le conseil départemental pour 5 de ses véhicules. Un choix délicat pour l’opérateur qui fonctionne en flux tendu dans sa production électrique. Ce qui nécessite des adaptations horaires.

Que n’a-t-on pas entendu en 2016 lorsque le conseil départemental annonçait vouloir se doter de 5 véhicules électriques… une surenchère de railleries avait accueilli cette annonce de Raïssa Andhum, présidente de la Commission Aménagement et développement durable. «Une phase expérimentale avec l’achat de véhicules à usage interne”, avait été annoncée, pour un remplacement progressif du parc automobile par la suite.

Ce coup-ci, on passe à la vitesse supérieure après une réunion ce vendredi 15 mars entre une dizaine d’entreprises et d’institutions au siège d’Électricité de Mayotte (EDM). Partant du constat d’un essor des ventes de véhicules électriques dans les autres territoires français, EDM et l’ADEME, à l’initiative de la rencontre, expliquent avoir « anticipé des travaux de réflexion sur l’impact de ses nouveaux transports sur le réseau électrique de Mayotte ».

Un conseil départemental éclairé

Raïssa Andhum a porté ce projet pour le Conseil départemental

Etant donné que l’investissement dans une centrale Longoni III n’est pas prévue pour cette année, et que le stockage de l’énergie n’est pas encore d’actualité – un appel à projets est en cours – il faut donc anticiper les pics de consommation, sur la tranche 18h-21h (heure de retour au domicile), estime EDM.

La solution sera le « recours à des bornes de recharge publiques ou dans les entreprises et institutions afin d’encourager la recharge en journée, sur les heures de travail, lorsque le soleil brille et que la production d’électricité des centrales photovoltaïques est à son paroxysme ». Une action dirigée par l’horizon de 2030 qui fixe l’autonomie énergétique pour tous les DOM.

“Nous avons déjà reçu une voiture, les quatre autres vont arriver vers le mois de juin”, nous précise Raïssa Andhum. Qui rajoute que les taux d’octroi de mer ont été réduits, “de 30% à 3 ou 5%”, pour rendre accessible l’achat de ce type de véhicules.

Deux bornes solaires seront installées devant le conseil départemental, pour recharger les véhicules en journée, et une troisième chez un loueur de voiture qui devrait se doter d’un véhicule.

Ont été discutées les question de « l’adaptabilité de ces véhicules au territoire et à son climat », ainsi que de « l’importance pour les décisionnaires d’orienter tous leurs efforts en faveur des transports en commun (CARIBUS) et des modes de transport ‘doux’ (vélos à assistance électrique, marche à pied…).

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Pôle emploi, Mayotte

Pôle emploi : modalités d’accueil en raison de fermeture exceptionnelle des...

0
Régulièrement inondée lors des épisodes de fortes pluies, l’agence Pôle emploi réorganise provisoirement son accueil. "En raison des intempéries, qui rendent difficile l’accueil des...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.