28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 19 janvier 2022
AccueilEducationPremier degré : prés de 1.000 classes rénovées ou construites d’ici 2025

Premier degré : prés de 1.000 classes rénovées ou construites d’ici 2025

Les salles de classes devraient pousser comme des champignons à Mayotte, si on en croit le point dressé en préfecture avec le syndicat SNUipp-FSU Mayotte. Mais sur ces 5 dernières années, le taux de construction est faible par rapport aux besoins gargantuesques de la population en âge d’être scolarisée. Avec un rattrapage en cours.

Par la voix de son secrétaire départemental Rivo Rakotondravelo, le syndicat du premier degré avait été le lanceur d’alerte numéro 1 auprès du candidat Hollande alors en campagne sur notre territoire en 2012. Celui-ci s’était engagé sur la production de 600 classes durant son mandat s’il était élu.

Rappelons que pour absorber les deux paramètres que sont la démographie et la pression migratoire, les écoles débordent à Mayotte, et que deux classes doivent se partager une même salle, le matin et l’après-midi, un système de rotation qui concerne encore 70 écoles, selon le SNUipp.

Lors d’un point le 14 mars à la préfecture, un état des lieux des besoins et le plan de programmation correspondant, étaient dressés. Etaient présents des représentants de la préfecture, du Vice Rectorat et de la DEAL.

Le SNUipp rapporte un taux de réalisation de 22% sur les constructions de salle de classe, « 65 livrés pour 286 programmées », sur ces 5 dernières années, et de 51% sur les rénovations, « 380 sur 731 programmées. » Sur cette période, ce sont 80,66 millions d’euros qui ont été alloués à Mayotte pour la construction et les rénovations des écoles, soit 16 millions d’euro par an.

Encore au moins 10 ans de rotation

Rivo appelle l’Etat à reprendre la main sur les constructions (Image d’archives)

Dans sa logique de rattrapage et conformément au Plan avenir pour Mayotte, la préfecture prévoit 434 constructions et 561 rénovations d’ici 2025, soit prés de 1.000 classes, avec un budget annoncé de 100 millions d’euros. « Pour supprimer les rotations aujourd’hui en 2019, il faudrait livrer au minimum 350 salles de classe ». Soit « une classe par jour », comme l’avait indiqué la ministre Annick Girardin devant l’Assemblée Nationale l’année dernière.

Et en intégrant la scolarisation des 3 ans, le SNUipp a fait ses comptes, « il faudrait au minimum 700 nouvelles salles de classe à la rentrée prochaine. La préfecture a d’ailleurs reconnu que le problème des rotations ne sera pas encore réglé dans 10 ans. » Un délai qui donne le tournis !

Une situation générée par le manque de moyens des communes jusqu’à présent, et par une dotation qui restait insuffisante de l’Etat, portée par le président Sarkozy à 10 millions d’euros puis passée à 20 millions d’euros en 2016, sous Emmanuel Macron.

L’État prié de reprendre la main

54.746 élèves dans les écoles pour la rentrée 2018

A l’heure où certains projettent l’appropriation par la Région Mayotte de sa compétence de la construction des collèges et lycées, toujours dans les mains de l’Etat, c’est au contraire à un retour en arrière que demande le SNUipp depuis quelques années, en priant l’Etat de reprendre la main sur le premier degré également. Les marchés passés par les communes sont souvent annulés, souvent faute de respect des procédures de passation.

Difficile pour la préfecture de prendre seule un tel engagement, et c’est toujours un accompagnement qui est proposé aux communes, « l’irresponsabilité, la faillite et le manque de volonté des élus de Mayotte arrangent le gouvernement », accuse le SNUipp, qui dénonce le non respect des engagements pris par l’Etat.

« En tout état de cause, les constructions scolaires dans le 1er degré resteront l’une des priorités parmi les revendications du SNUipp-FSU Mayotte pour qu’à terme les enseignants puissent travailler dignement. »

On peut donc compter sur le syndicat pour tenir à jour les réalisations des prévisions ambitieuses au regard des difficultés rencontrées ici, notamment sur le foncier.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

8 Commentaires

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Air Austral, Mayotte, La Réunion

L’Etat accorde un nouveau prêt de 20 millions d’euros à Air...

139533
Endettée à plus de 220 millions d'euros, la compagnie réunionnaise demandait depuis plusieurs mois un nouvel accompagnement de l'Etat, très présent déjà en 2020. Un bol d'air qui permet à la compagnie de "sécuriser sa trésorerie"
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139533
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139533
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139533
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139533
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139533
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com