Incidents à Tsararano à la suite d’une agression

2
1807
Les gendarmes pris à partie (Image d'archives)

Appelés pour une agression à l’arme blanche, les gendarmes se sont faits agresser à coups de jets de pierres au carrefour de Tsararano ce samedi vers 17h. Alors que la victime d’une blessure sans gravité au couteau était évacuée au CHM, son agresseur était interpellé par la gendarmerie. « Son frère a alors mobilisé de nombreux jeunes qui se sont armés de pierres qu’ils ont lancées  vers nos véhicules », indique l’adjoint du commandant de gendarmerie.

Entre 150 et 200 jeunes se sont ainsi regroupés, nécessitant une réponse des gendarmes, « deux grenades lacrymogènes et une de désencerclement ». Ils ont reçu le renfort d’effectifs de la brigade de Koungou, et de mobiles de Sakouli, « ils se sont calmés dès que nous nous sommes désengagés ».

Quatre véhicules sont endommagés, « il n’y a pas de blessé, hormis un gendarme atteint au mollet ». Une femme a également eu un malaise, « non concernée par les évènements. Elle a été évacuée vers le dispensaire de Kahani. » Selon nos informations, les pompiers ont été également caillassés.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here