L’arme du policier de la PAF retrouvée

0
99

PAFLe cambriolage s’était produit le 30 novembre au domicile de l’agent à Pamandzi, où lui avaient été dérobés son arme de service, un SIG-Sauer, son chargeur et ses munitions, ainsi que son ordinateur portable.

La Brigade de Pamandzi et la Section de Recherche ont immédiatement été mobilisées, et les investigations ont permis d’identifier un premier individu comme étant le receleur, puisqu’il avait en sa possession le seul ceinturon, ainsi que 3 autres comparses interpellés ce week-end et placés en détention.

Ce lundi soir, de gros moyens étaient mobilisés pour interpeller une 5ème personne, puisque la Brigade de Pamandzi, la Section de Recherche, la gendarmerie mobile et le GIGN ont effectué une perquisition au cours de laquelle l’arme a été retrouvée, ainsi que deux chargeurs dans son domicile dans le secteur du quartier de la Vigie, en Petite Terre. Il est actuellement placé en garde à vue. « Nous ne sommes pas certains que l’auteur du cambriolage soit parmi les interpellés, mais nous sommes satisfaits des résultats des opérations, et soulagé que l’arme de poing ne reste pas entre les mains de quelqu’un qui aurait pu commettre l’irréparable », nous explique le colonel Philippe Leclercq, commandant de la gendarmerie de Mayotte.

Car certains des individus interpellés sont « connus des fichiers judiciaires », bien que non auteurs d’agressions graves. Ce qui pose malgré tout le problème des armes en circulation à Mayotte, « même s’il y en a moins qu’ailleurs, la porosité des frontières incite à la vigilance quant à leur probable circulation ».

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here