25.9 C
Dzaoudzi
samedi 16 octobre 2021
AccueilFil infoDes clandestins sur le bateau d'un policier municipal

Des clandestins sur le bateau d’un policier municipal

Type de bateaux de pêche mahorais
Des bateaux de pêche mahorais (illustration)

Policier municipal le jour, pêcheur amateur mais qui vend son poisson le week-end, joueur de foot le soir, le prévenu multiplie les casquettes, et les casseroles.
L’homme à la barre du tribunal ce mercredi était poursuivi pour aide à l’entrée et au séjour de personnes en situation irrégulière, mais aussi pour des irrégularités liées à son bateau. L’embarcation n’avait pas de permis de navigation, le modèle ne correspondait pas à ce qui figurait sur la carte grise, qui concernant un bateau de pêche professionnelle alors qu’il s’en servait selon lui en plaisance.
En soi, ces irrégularités auraient pu passer inaperçues si la barque Yamaha n’avait pas été contrôlée en 2016 au large de Chirongui avec trois clandestins à bord : le pilote, et deux footballeurs de Grande-Comore.
Selon les deux joueurs de foot comoriens, interrogés après leur interpellation par les douanes, leur voyage avait été payé par le propriétaire du bateau qui voulait les faire intégrer son équipe de football. Une version que nie le prévenu, incapable d’expliquer comment deux Comoriens ont pu connaître son surnom et l’équipe dans laquelle il jouait.
Lui affirme qu’il a simplement prêté son bateau à son camarade de pêche du week-end. “Je n’étais pas au courant qu’il allait à Anjouan, je pensais qu’il allait juste à la pêche”.

Un ami clandestin

Mais le pilote du kwassa, ami du policier municipal, est lui aussi en situation irrégulière. En le faisant travailler, en lui prêtant son bateau, le fonctionnaire s’exposait déjà aux mêmes poursuites. D’autant que l’embarcation ne comportait pas l’équipement de sécurité nécessaire pour prendre la mer.
La procureure se dit dans ce dossier “perplexe vis à vis de votre position, car vous êtes policier, vous connaissez les règles et vous les enfreignez. On entend en permanence à Mayotte que l’insécurité est le fait de l’immigration illégale, laquelle est facilitée par des gens comme vous qui ensuite la dénoncent. Il y a quelque-chose de schizophrène dans cette attitude. Je suis convaincue que vous avez envoyé cette barge aux Comores pour amener ces deux joueurs”.
Elle réclame 3 mois avec sursis et 400€ d’amende.
L’avocat du prévenu tente de démontrer que l’intention n’est pas établie, plaide la bonne foi de son client, et demande au minimum une dispense d’inscription au casier judiciaire. “Sinon il est au chômage dès demain matin”.

Des arguments qui n’ont pas convaincu le tribunal, qui a suivi à la lettre les réquisitions du ministère public, sans prononcer de dispense d’inscription au casier. Le condamné peut faire cette demande au juge d’application des peines, ou bien faire appel du jugement sous 10 jours.
Y.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupures d’eau pour travaux à Mirereni ce lundi

0
La Mahoraise des Eaux informe son aimable clientèle que suite aux travaux de raccordement du forage Mirereni-Poroani sur la conduite d’adduction principale qui alimente...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Consel de défense, Gabriel Attal, Mayotte

Covid : des mesures d’allègement pour les départements les moins touchés

0
Alors que la situation épidémique continue à s’améliorer sur l’ensemble du pays, un conseil de défense a été réuni par le chef de l’Etat ce mercredi. Il s’agissait d’évaluer de possibles allègements des mesures barrière. Mayotte pourrait être concernée

Assises de l’économie de la mer : « Nous avons désormais pris l’engagement de parler...

0
Parc Marin, Département, CCI ou encore Pôle emploi désormais dans le même bateau pour développer l’économie maritime, c’est en tout cas la promesse affichée par les partenaires à l’issue des Assises de l’économie de la mer qui se sont tenues les 14 et 15 septembre à Nice. Un premier pas vers un territoire d’excellence ? Abdou Dahalani, président du Parc naturel marin de Mayotte veut y croire.

“Parole libre” sur l’Europe, une réflexion inédite qui donne leur place aux citoyens

0
Une vingtaine de citoyens de Mayotte sont appelés tout le weekend à débattre de la place de l'île dans l'Europe et de leurs attentes pour les prochaines décennies. Une manière d'intéresser le grand public à une politique qui semble souvent lointaine, obscure et abstraite. A Mayotte, l'Europe est pourtant tout le contraire.

Visite sénatoriale : vers plus de moyens pour la justice

0
"La justice mérite un renfort" estime François-Noël Buffet, président de la commission des lois du Sénat en visite à Mayotte. Une semaine de terrain lui a fait prendre la mesure des changements depuis sa dernière venue en 2006, et des défis à relever en marge de la loi programme pour Mayotte.

Tribune – « Qui pour succéder à tonton Marcel ? », interroge Nabilou Ali Bacar

0
Qui pour défendre la cause mahoraise à la hauteur de l’investissement de feu le sénateur Marcel Henry ? Alors que devant les caméras, tout le monde se revendique de quelque chose, et surtout de lui, quelle est la part d’artifice ? Les actions et les réflexions se comptent sur les doigts d’une main. Chacun doit faire son introspection, invite Nabilou Ali Bacar