26.9 C
Dzaoudzi
samedi 4 décembre 2021
AccueiljusticeDétournement de 170.000€ : Le directeur du bureau de Poste n’ira pas...

Détournement de 170.000€ : Le directeur du bureau de Poste n’ira pas en prison

La Poste logoEn sortant de la salle d’audience de la Chambre régionale d’appel, Y.S affiche son soulagement d’un sourire. Accusé d’avoir détourné 170.000 euros à La Poste de Chirongui alors qu’il en était le directeur, il avait été condamné à 6 mois de prison ferme, en 1ère et en 2ème instance. Un jugement d’emprisonnement qu’avait annulé la Cour de Cassation, tout en réaffirmant sa culpabilité. La Chambre régionale d’appel avait donc à se prononcer de nouveau.

L’affaire remonte à 2005, quand La Poste suspecte des détournements, et diligente une enquête interne. Au contrôleur de gestion venu l’auditer, le directeur ne donnera aucune réponse satisfaisante, « tout en avouant être à l’origine des détournements de fonds, qui ont débuté 5 ans auparavant », rapportait le juge.

170.000 euros évaporésBarre Chambre d'appel-tribunal de Police

Lors du jugement le 5 mai dernier, l’accusé, effondré en pleurs à la barre, confirmera dans un souffle qu’il a été révoqué en 2009. Et que ses vols auront eu de nombreuses conséquences, sur sa santé d’abord, « je dors avec un masque qui m’aide à respirer, je fais de l’hypertension, j’ai eu 3 opérations du cœur, je vis un enfer », et sur sa vie professionnelle, « je ne fais plus que des petits boulots au champ, pour 300 euros par mois, alors que j’ai 7 enfants à charge. » Dont deux nés après sa condamnation.

Il avait donc avoué n’avoir pas encore versé le moindre centime de remboursement auquel il avait été condamné, « je ne peux même pas payer une facture d’électricité ». On ne saura pas où est passé le matelas amassé, ou peut-être dépensé, au fil des mois de ces prélèvements-bonus.

Entre l’avocat général qui jugeait que Y.S. s’apitoyait sur un sort qu’il avait lui-même provoqué, et l’avocat de l’accusé, Mansour Kamardine, qui demandait à le juger avec humanité, les juges d’appel ont fait leur opinion : Y.S. n’ira pas en prison, mais devra se soumettre à des contrôles. La peine de 2 ans de prison, dont 18 mois avec sursis, a été commuée en l’assortissant intégralement de sursis, avec néanmoins une mise à l’épreuve de 2 ans, et « la réparation de tout ou partie des dommages », et non plus le remboursement intégral du préjudice.

Il lui est par contre interdit d’exercer toute fonction de service public.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Pôle emploi, Mayotte

Pôle emploi : modalités d’accueil en raison de fermeture exceptionnelle des...

0
Régulièrement inondée lors des épisodes de fortes pluies, l’agence Pôle emploi réorganise provisoirement son accueil. "En raison des intempéries, qui rendent difficile l’accueil des...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.