30.9 C
Dzaoudzi
samedi 4 décembre 2021
AccueilSociétéRetraites mahoraises : sortir du dédale

Retraites mahoraises : sortir du dédale

Comment s’y retrouver dans les caisses, les dossiers et les allocations pour préparer sa retraite ? C’est la question que se posent nombres de fonctionnaires territoriaux à Mayotte perdus dans un labyrinthe administratif. Ils y voient peut-être un peu plus clairs après le séminaire organisé au conseil général.

RETRAITES A MAYOTTEDans un département où 50% de la population a moins de 20 ans, parler de la retraite peut paraître incongru. Mais c’est un autre chiffre qui a attiré l’attention des collectivités locales : dans les mairies, les syndicats intercommunaux et au conseil général, 15% des agents ont plus de 50 ans.
Pour la première fois, dans les prochaines années, un nombre conséquent de Mahorais va pouvoir prétendre à une pension retraite après avoir cotisé tout au long d’une vie professionnelle. Mais comment s’y retrouver après tant de changements de statuts et l’arrivée du droit commun ?

Pour éviter un enfer administratif à leurs agents, le conseil général et les 17 communes mahoraises ont organisé, hier matin, un séminaire pour expliquer le fonctionnement du système à Mayotte. «Les agents, selon leur ancienneté, doivent jongler avec trois caisses différentes pour déterminer le montant de leur pension», notait Daniel Zaïdani en ouverture de la session.

3 caisses et combien de pension ?

Il y a d’abord tous les fonctionnaires embauchés du temps de la Collectivité départementale de Mayotte (CDM) qui ont cotisé à la caisse de retraite mahoraise (CRFM*). Ceux-là n’avaient pas de caisse de retraite complémentaire. Ensuite, on trouve les fonctionnaires territoriaux qui cotisent à la caisse nationale (CNRACL**) avec une retraite complémentaire. Quant aux non-titulaires de la fonction publique territoriale, ils dépendent de la sécurité sociale de Mayotte (CSSM). Et ce n’est pas tout !

Certains sont sous le régime d’une loi de 1984 qui leur donne droit à partir en retraite entre 60 et 62 ans. D’autres sont couverts par une loi de 2001, avec un départ optionnel dès 55 ans et jusqu’à 67 ans pour les catégories «sédentaires». Pas sûr qu’il suffise d’une matinée, même riche en contenus, pour que chacun s’y retrouve.

Conserver tous ses documents

Le conseil général, la préfecture et les différentes caisses ont promis aux fonctionnaires territoriaux de les accompagner dans la préparation de leur dossier. Un an avant de pouvoir prétendre à leur retraite, ils sont invités à contacter les ressources humaines de leur collectivité pour commencer à rassembler les différentes pièces et justificatifs. Cela laisse le temps pour tenter de combler les trous : un des principaux problèmes auxquels sont confrontés ces agents est la disparition de documents. Les feuilles de paye, par exemple, doivent être conservées tout au long de sa vie professionnelle. Une obligation souvent plus facile à entendre qu’à réaliser.
RR

*CRFM : Caisse de retraite des agents fonctionnaires de Mayotte
**CNRACL : Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Nassuf Djaïlani, Mayotte

Quand la « morsure trop vive » de Nassuf Djaïlani enfante...

0
Le célèbre poète et romancier mahorais Nassuf Djaïlani était de passage sur son île natale récemment afin de présenter au public son nouveau roman : « Cette morsure trop vive ». Récit mettant en scène deux frères dans un Chiconi chimérique (« Chiconi-sur-Mer), ce roman mêlant des aspects à la fois sociologiques, psychologiques et historiques, est également une redoutable satire des injustices inhérentes au système post-colonial français à Mayotte
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.