Affrontements autour du marché Ramadan à Majikavo Koropa, le maire ferme exceptionnellement les commerces

0
1295
Les gendarmes ont bloqué la circulation pour sécuriser la zone

Deux pelotons de gendarmes mobiles viennent d’être envoyés à Majikavo Koropa, pour tenter d’endiguer les phénomènes de violences qui touche le village de la commune de KOungou. L’axe routier est bloqué depuis le début d’après-midi de ce lundi.

Les faits sont flous, « des jeunes ont voulu racketter les passants, mais un vendeur à la sauvette en aurait agressé un autre à la machette », nous rapporte un habitant de Majikavo Koropa, lassé des tensions à répétition sur la commune. Selon la gendarmerie, ces affrontements ont éclaté en marge du marché du Ramadan, « une personne a été blessée à l’avant-bras par un objet tranchant. NOus avons envoyé deux pelotons de gendarmes mobiles », soit une trentaine de forces de l’ordre.

Selon un agent, le maire serait sur le point de demander la fermeture des commerces le temps que la situation redevienne à la normale. Ce qui se vérifiait quelques minutes après, puisque dans un communiqué, Assani Saindou Bamcolo condamnait « avec la plus grande fermeté », l’agression vers 14h rue du Commerce à Majikavo Koropa, « Cette agression survient malgré une mobilisation importante des effectifs de la police municipale depuis une semaine sur le secteur », indique le communiqué. « Afin d’anticiper d’éventuels incidents suite à cette agression et pour la protection des personnes et des biens, le maire invite les commerces du quartiers Dubaï à fermer exceptionnellement leurs portes ce jour. »

La police municipale s’est joint à la gendarmerie « pour que les auteurs de cette agression soient rapidement interpellés ». Le maire rappelle que « tous les moyens seront mis en œuvre pour que le calme revienne rapidement sur le quartier afin de permettre aux mahorais qui fréquentent ce quartier de pouvoir profiter de ces derniers jours du Ramadan pour faire leurs achats en toute tranquillité ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here