Grève des pompiers : le colonel Terrien débouté de sa plainte en diffamation

Ciblé par des messages virulents sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, le colonel Fabrice Terrien poursuivait Abdoul Karim Ahmed Allaoui en diffamation. Ce dernier a été relaxé des fins de la poursuite ce mercredi par le tribunal correctionnel de Mamoudzou.

0
663
Un des messages incriminés, toujours visible sur la page Facebook du syndicat

C’est donc la relaxe pour le syndicaliste Abdoul Karim AHmed Allaoui, poursuivi en diffamation par le colonel Fabrice Terrien. Ce dernier avait, lors de la grève des pompiers en 2020, été visé par des messages particulièrement virulents postés sur les pages Facebook et Twitter du syndicat Snspp Pats 976 où il était notamment accusé d’être un « harceleur » ou encore un « menteur ».

Trois semaines après l’audience, le tribunal a donné raison à la défense du syndicaliste selon lequel rien n’établit qu’il ait été à l’origine des publications sur les réseaux sociaux. Le tribunal a noté que 9 membres du syndicat avaient accès aux comptes et qu’il n’était donc pas possible de prouver qui avait posté tel message en particulier.

Il a donc prononcé la relaxe du syndicaliste et débouté l’ancien directeur de ses demandes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here