28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 19 janvier 2022
AccueilEconomieLes vagues de l’Octroi de mer

Les vagues de l’Octroi de mer

Les taxes révisées à la hausse par les élus pour accroître leurs recettes font de plus en plus de mécontents. Une réaction rapide semble s’imposer.

Arrêt de la distribution de la presse nationale
Arrêt de la distribution de la presse nationale

Le relèvement de certains taux d’octroi de mer par les élus continue à faire des vagues : «nous sommes désormais taxés à 5% sur l’importation des livres et sur le transport», déplore les responsables de la Maison des Livres. Auparavant, le transport indexait à lui seul de 1,25 fois le prix de la presse, ce qui allait jusqu’à doubler le prix d’un produit (voir photo). Un dossier dont aurait été saisi le ministère de la Culture et de la Communication.

Pire, la société locale Somapresse qui avait repris la distribution d’une partie de la presse nationale pour le compte de Presstalis, informe ne plus pouvoir en assumer les charges, «en raison de la mise en place brutale, sans prévenir, lundi 19 mai, de l’octroi de mer de 22,5% sur la presse, les magazines et les publications».

Des revues deux fois plus chères qu'en métropole
Des revues deux fois plus chères qu’en Métropole

C’est dire des impacts de la taxe sur le sable portée à 30% qui va faire grimper les coûts de la construction déjà très élevés à Mayotte par rapport à La Réunion. Sans oublier les 2,5% sur le carburant là où les producteurs voient leurs marges serrées par le décret Lurel…

«L’octroi de mer est un outil fiscal à manier avec précaution», avait averti Denis Giligny, directeur des Douanes de Mayotte. Un équilibre entre recettes pour les collectivités et oxygène pour les acteurs économiques qui n’a vraisemblablement pas été trouvé.

Le Conseil général rappelle dans un communiqué que les nouvelles taxes sur les importations proposées par l’Etat, et modifiées par le Conseil général le 6 février 2014, ont bien été transmises au contrôle de légalité de la Préfecture le 26 mars et publiées le 8 avril au Recueil des Actes administratifs du département, «tardivement en raison d’une erreur de date sur la délibération», nous avait indiqué Anfane Hafiddhou, du service économique du Conseil général. Elles sont également visibles sur le www.cg976.fr.

Les élus avaient expliqué pouvoir modifier le montant des taux à tout moment, et Anfanne Hafiddhou n’avait pas exclu cette possibilité de révision dans les jours à venir… Une mesure qui semble désormais urgente.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Air Austral, Mayotte, La Réunion

L’Etat accorde un nouveau prêt de 20 millions d’euros à Air...

139522
Endettée à plus de 220 millions d'euros, la compagnie réunionnaise demandait depuis plusieurs mois un nouvel accompagnement de l'Etat, très présent déjà en 2020. Un bol d'air qui permet à la compagnie de "sécuriser sa trésorerie"
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139522
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139522
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139522
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139522
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139522
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com