27.9 C
Dzaoudzi
samedi 13 août 2022
AccueilEconomieLa DSP de Longoni va coûter cher au département

La DSP de Longoni va coûter cher au département

Si les conclusions de l’avis de la Chambre régionale des Comptes (CRC) ne mettent pas en péril le contrat signé entre le Conseil général et la société d’Ida Nel pour la Délégation de Service Public (DSP) du port, les détails du rapport sont inquiétants pour les finances de la collectivité départementale.

Les navires faisant escale à Longoni doivent être équipés de grues... un investissement devenu indispensable
Les navires faisant escale à Longoni doivent être équipés de grues… un investissement devenu indispensable sur le port

Après le tribunal administratif (TA) en septembre 2013, la Chambre régionale des Comptes, sur saisine du préfet, a passé à la loupe la convention signée le 3 juillet 2013 entre le Conseil général et la société Mayotte Channel Gateway SAS relative à la délégation du service public (DSP) de gestion et d’exploitation du port de Mayotte (Longoni, terminal pétrolier des Badamiers et terminal croisiériste de Mamoudzou).

Alors que le TA avait rendu un jugement favorable à la société d’Ida Nel, la Chambre est beaucoup plus alarmiste dans son avis rendu le 5 novembre 2013. Elle observe « diverses irrégularités ou imprécisions”, ainsi qu'”une indemnité conséquente à acquitter par le département à l’issue de la convention ». Une somme d’un montant maximal de 48,5 millions d’euros sera en effet à débourser dans 15 ans,  au titre de l’amortissement des biens investis.

Plus grave, le plan de financement du candidat retenu « n’est pas assuré pour ce qui concerne la défiscalisation et les subventions en provenance de l’Etat et de l’Union européenne » ce qui implique, « en solution de repli, le doublement de la participation du département par la non perception de sa part fixe de redevance », ce qui ne couvrirait encore que 62% du besoin en financement de la société Channel Gateway.

En espérant que tout sera bon dans le port

Car ce sont 100 millions d’euros qui doivent être investis sur 5 ans, « pour développer rapidement l’attractivité du port de Mayotte par l’installation d’outillages de levage et de manutention », un programme alléchant, mais critiqué par la Chambre sur sa faisabilité dans le temps imparti.SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Les incohérences, la Chambre en relèvent plusieurs, tel que la répartition des compétences des travaux d’infrastructures, dont la responsabilité relève de la société d’Ida Nel dans l’article 1 de la Convention, et du département dans les articles 9 et 13.

Enfin, une résiliation du contrat semble impossible, car « le département pourrait devoir s’acquitter d’une indemnité représentant la presque totalité des investissements du concessionnaire ».

Un rapport dont la lecture ressemble un peu à celle des contre-indications pharmaceutiques préalables à la prise d’un médicament. Contraignante tant que tout va bien… Mais la Chambre le relève en introduction, c’est au juge administratif  d’apprécier si le présent avis peut légitimer une procédure contentieuse.

Les conseillers de la Chambre régionale des comptes recommandent donc de corriger les incohérences, de provisionner la somme que devra de toute manière débourser le département sur les indemnités de fin de contrat, et d’introduire la tenue d’une comptabilité analytique.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Covid-19 : un fléchissement du nombre de contaminations constaté

139533
Entre le 3 et le 9 août, l’Agence Régionale de Santé (ARS) informe que « 312 cas de COVID-19 confirmés ont été identifiés parmi...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Vidéo de simulation du projet de piste longue : le virtuel en attendant le...

139533
L’intégration paysagère de la piste longue de l’aéroport de Mayotte a récemment fait l’objet d’une vidéo de simulation dans laquelle le spectateur peut découvrir l’infrastructure finale vue depuis plusieurs sites du lagon et de Petite-Terre. L’occasion de revenir sur l’avancement du projet avec Christophe Masson, délégué à la piste longue de l’aéroport de Mayotte, dans la perspective des visites ministérielles prévues ce mois-ci.

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139533
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139533
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139533
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139533
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com