La tractopelle de la DEAL en action
La tractopelle de la DEAL en action

Les camions de la société Somagaz sont en file indienne à la sortie du port de Longoni, alors même que l’accès n’est pas encore dégagé par la Direction de l’Équipement à 8h. Les sorties de containers devrait s’enchaîner pendant le week-end, indique le commandant de la gendarmerie de Mayotte, Philippe Leclercq. Il s’est rendu personnellement sur place cette nuit, pour tenter de convaincre les teneurs du barrage de son ouverture: “Il y avait quelques femmes et des hommes alcoolisés. Ils nous ont répondu qu’ils devaient attendre les consignes de leur syndicat, mais ils se sont rapidement repliés”.

Les mobiles, notamment du peloton en provenance de La Réunion, ont investi la route avec les blindés, pour dégager les lourds troncs et branches de manguier et la tente d’abri des manifestants, “nous leur avons laissé le temps de reprendre leurs biens”. Les engins de la DEAL sont arrivés peu avant 7h, pour écarter ces encombrants de verdure et nettoyer la route. La circulation était rouverte peu avant 8h.

Les camions de Somagaz dans les starting-blocks
Les camions de Somagaz dans les starting-blocks

A cette heure là, 3 barrages subsistaient encore sur l’île, tous les trois filtrants, nous indique le colonel Leclercq: Chirongui, Dembéni et Tsararano. Pour l’instant pas de consigne d’intervention, “nous maintenons une présence jusqu’après le week-end à Longoni”.

Les camions benne de ramassage des ordures s’activaient à Kangani. L’ouverture de Longoni va permettre de désengorger l’ensemble des quais de transfert accessibles, pour basculer les déchets vers le centre d’enfouissement ISDND de Dzoumogné.

A.P-L.

lejournaldemayotte.com

Les blindés après leur intervention
Les blindés après leur intervention
Les restes de manguiers abatus
Les restes de manguiers abattus
La scie de la DEAL en action
La scie de la DEAL en action