Le condamné est retourné à la prison de Majicavo.

Le parquet communique sur les suites données à l’interpellation de 5 individus suspectés d’être les auteurs du vol avec violences commis au Douka Bé de Mandzarsoua. Masqués pour certains, ils avaient blessés deux employés.

« Suite au vol à main armée commis le vendredi 23 février 2018 dans un magasin « DOUKA BE » de Mamoudzou, plusieurs individus étaient interpellés par les policiers du commissariat.
Ces interpellations ont conduit au défèrement de cinq individus et à l’ouverture d’une information judiciaire. Le parquet de Mamoudzou a qualifié ces faits de vol avec arme et de violences ayant entrainé une interruption totale de travail inférieure à huit jours aggravées par deux circonstances, en l’espèce la réunion et l’usage d’armes.

Les cinq individus déférés ont été mis en examen par le juge d’instruction et présentés au juge des libertés et de la détention.

Quatre ont été placés en détention provisoire à l’issue du débat et le dernier s’est vu notifier par le juge une obligation de déférer à toutes convocations. »