18 mois de prison ferme en appel pour deux braconniers

Une fois encore, la cour d'appel envoie un signal de fermeté qui tranche avec le jugement de première instance, dans une affaire de braconnage. Deux prévenus jugés en février écopent cette fois d'un an et demi de prison ferme. Un mandat d'arrêt a été délivré.

1
254
Une tortue braconnée (DR)

L’association Oulanga Na Nyamba (ONN) peut crier victoire. Deux braconniers, surpris par ses bénévoles en février dernier en pleine action de braconnage, ont été rejugés en appel et condamnés à de la prison ferme. Un jugement qui confirme la sévérité de la cour d’appel de Mamoudzou sur ce type de faits.

Le 24 février les deux comparses avait été surpris en train de tuer une tortue. L’association ONN avait alors prévenu la gendarmerie, et l’un des suspects avait été interpellé avant d’être  présenté en comparution immédiate deux jours plus tard. Il écopait alors de 6 mois de prison ferme avec mandat de dépôt.

Le parquet, insatisfait de cette peine jugée trop légère avait fait appel. C’est ainsi que l’affaire est revenue devant la cour d’appel qui a, ni une ni deux, triplé le quantum de peine pour les deux prévenus. Celui en fuite fait donc l’objet d’un mandat d’arrêt. L’autre a vu sa peine nettement rallongée.

Chaque association recevra aussi 3000€ de dommages et intérêts, et 500€ de frais d’avocats.

Y.D.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here