Rachat de Corsair : en attente de connaître le programme de vol…

Après des années de volte-face, la deuxième compagnie aérienne française vient d’être vendue au groupe allemand Intro Aviation. Peu de chance d'un retour de la compagnie sous le ciel mahorais.

4
834
La compagnie revend le Boeing 747 qui desservaient la région

L’annonce du rachat de la compagnie Corsair est officielle. C’est la fin des atermoiements liés aux nombreux rebondissements depuis que la compagnie créée par Jacques Maillot en 1981, a été mise en vente. Racheté en 2002, cela fait plusieurs années que le géant du tourisme TUI veut s’en séparer. Elle devait être reprise en 2015 par Air Caraïbes, une cession annulée. Le fonds d’investissement Crestline était également sur les rangs, ainsi qu’une compagnie chinoise.

Finalement, selon le site du journal Les Echos, c’est le groupe allemand Intro Aviation qui reprend 53% des actions de Corsair. Un “redresseur” de compagnies, qui ne les garde jamais très longtemps. Le montage prévoit que TUI conserve 27%, et que les salariés se partageraient les 20% restant à travers un fonds d’investissement.

La compagnie Corsair avait été la première à proposer des vols directs Paris-Mayotte, avec une escale à Madagascar pour le retour. Un stop à Tananarive qui aura eu raison de la desserte sur Mayotte, puisque ses droits de trafic régionaux sur la Grande Ile sont suspendus depuis le 25 mars 2018. Ses Boeing 747 ne pouvant décoller avec le plein de kérosène de la trop courte piste mahoraise, la desserte a été stoppée. Un départ qui aura induit une situation de monopole pour la compagnie Air Austral.

On ne sait pas encore quelle sera la stratégie des repreneurs, explique le site Tourmag.com. Qui évoque l’achat de trois A330-900 Neo. Avec en vue une réduction de la flotte de sept avions long-courriers : trois 747-400 ainsi que deux A330-200 et deux A330-300. Même si la reprise d’anciennes lignes, ou la création de nouvelles, notamment vers Miami, est au programme, la revente des B747 fait craindre un abandon définitif du direct Paris-Mayotte, en raison de notre lilliputienne piste.

Anne Perzo-Lafond

4 Commentaires

  1. On ne vx pas être milliardaire par nous mm,surtout,personne ne vx essayer,on serrai loin de la galère et serai pret a tout vu qu on a notre estime ,mais au lieu de ça c est les mises en gardes a vues , svp changeons ,comment développer mayotte si y a personne qui fais des opportunités ici a mayotte et on s étonnent,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here