27.8 C
Mamoudzou
mercredi 22 mars 2023
AccueilEconomieLa Cadema 2023, année intense de réalisations

La Cadema 2023, année intense de réalisations

L’odeur de la peinture fraiche embaume encore l’enceinte du plateau polyvalent de Tsararano en ce vendredi 27 janvier, fin d’après-midi. Petits plats dans les grands, le décor est presque digne des milles et une nuits. Les percussions du chigoma retentissent annonçant l’arrivée du préfet, Thierry Suquet et du président de la Cadema, Rachadi Saindou.

Citoyens lambdas, hauts dignitaires politiques locaux, chefs d’entreprises, maires des respectives communes de Dembéni et Mamoudzou et même le sénateur Thani Mohamed Soilihi en présence. Nombreux sont les convives en cette cérémonie des vœux 2023 de la Cadema qui se veut sous des auspices festifs marquant le bilan d’un beau chemin déjà parcouru et les nombreux projets encore à venir.
Politique volontariste et collective pour des artisans locaux
Malgré les différents facteurs géopolitiques internationaux, sanitaires et financiers qui appesantissent aussi l’économie locale mahoraise, le président Rachadi Saindou souligne dans son discours bilan d’introduction le souci premier d’apporter pleine capacité de flexibilité et de solution aux concitoyens de notre département et ce, notamment, grâce à la solidarité et aux soutiens financiers national et européen permettant de concrétiser et de porter jusqu’au bout les projets initialement lancés. Des projets plus ou moins conséquents mais tout aussi importants qui doivent leur réussite majeure aux acteurs de terrains locaux. À ces hommes et à ces femmes qui œuvrent chaque jour dans l’ombre pour maintenir ordre, sécurité, hygiène et propreté dans une approche de proximité. Des acteurs de tous les jours mis symboliquement en avant en cette cérémonie des vœux de la Cadema.
« Nous sommes extrêmement fiers de ce qui vient de se passer. Du discours du président et de cette invitation sur scène. C’est une reconnaissance publique de notre travail quotidien pour lequel il nous arrive parfois de douter. Cela recharge les batteries et redonne du sens à notre devoir… », nous confie avec émotion Anissa, agent de surveillance de la voie publique depuis plus d’un an (ASVP).
Signature officielle du contrat de relance et de transition écologique entre État et Cadema

Deux projets mis en avant pour 2023

Dans sa démarche de transition environnementale et numérique, la Cadema souligne 2 axes prioritaires.
– Le premier en lien avec la signature, entre l’État et le département de Mayotte, du contrat de relance et de transition écologique (précédemment contrat de convergence porté à échelle de l’intercommunalité) qui permettra d’accompagner la Cadema dans ses différents projets « pour développer une politique environnementale exemplaire, penser à un aménagement équilibré du territoire et renforcer notre rôle de capitale économique de Mayotte en favorisant la citoyenneté inter-communale », indique Rachadi Saindou. Des plans d’actions qui favoriseront à court terme une politique de relance économique, de création d’emplois et d’infrastructures et à plus long terme, « des enjeux qui seront au delà des projets de relance 2022-2024 de s’engager sur l’ensemble des dispositifs 2024-2028 pour préparer dès aujourd’hui l’avenir de Mayotte et de nos enfants et favoriser notre accompagnement dans ce territoire qui bouillonne d’idées », déclare le préfet.
– Le second étant basé sur l’annonce du lancement officiel du site internet de la Cadema permettant à chaque résidant du territoire de se tenir informé de l’actualité liée aux projets mais également de pouvoir avoir accès à des services dématérialisés qui seront rapidement proposés.

Des villes où il fait bon de vivre…

Reconnaissance publique pour le groupe des ASVP de la Cadema
Créer au moyen de ce contrat « des villes qui permettent d’apprendre, de vivre et se distraire, de travailler et dans lesquelles on est fier d’habiter… », telles sont les conjointes aspirations des projets Cadema et de l’État, formulées par Thierry Suquet au regard aussi des réalités concrètes actuelles notamment en matière d’insécurité pour lequel il a été engagé des actions de pérennisation, depuis son arrivée, de 2 escadrons de gendarmerie mobile, d’une unité du Raid, de la création de 4 unités de gendarmerie nationale, « donc en termes d’urgence sur le fait qu’il fallait des moyens de forces persuasives sur le département, on peut confirmer que le message a été entendu », souligne le préfet.
Sur la question des transports scolaires il est concédé que tout n’a pas encore été réglé mais que des réunions régulières avec les transporteurs ont lieu et que les préconisations apportées par l’expertise du préfet peuvent solutionner un apaisement concret à plus long terme.
Vivre sur un territoire, c’est aussi profiter de ses patrimoines et environnements naturels pour lesquels la mise en place de groupe de gendarmerie à même les sites touristiques porte ses fruits et permet à nouveau d’accéder à ces lieux dans une réelle notion de reconquête du territoire.
Un point sur le volet Caribus
Au regard de l’indéniable réactivité dont la Cadema avait fait preuve en lien avec les solutions navettes mises à disposition en un laps de temps record, le président Rachadi Saindou nous confirme le succès rencontré et l’ajout, d’ici peu, de rotations plus régulières mais également de navettes supplémentaires invitant ainsi les usagers de la périphérie à laisser leurs véhicules sur les parkings sécurisés (à partir de 4h du matin jusqu’à la rotation des derniers bus le soir) disponibles au niveau des communes de Tsararano et d’Hajamgoua, pour lesquels des travaux d’aménagement et d’agrandissement sont prévus. Mais également de Jumbo Score à partir de la mi-mars grâce à l’accord de la société Bourdon Distribution Mayotte qui laissera à disposition 50 places sur son parking. La mi-mars où il sera donc proposé des lignes supplémentaires depuis le nord vers Mamoudzou.
N’interférant en rien avec le projet Caribus, ces navettes actuellement au nombre de 10 qui suscitent un réel engouement devraient être maintenues dans une préfiguration parallèle, même après la fin des travaux.
MLG

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Météo France, Mayotte

Mayotte placée sous vigilance Orange Fortes pluies/Orages ce mercredi

0
Météo France vient de placer Mayotte en vigilance Orange Fortes pluies/Orages en raison d'une perturbation arrivant de l'Est. Météo France informe de la présence d'une perturbation au-dessus du territoire depuis ce mercredi matin. "Des paquets...
Sophiata Souffou, Mayotte, Comores, Anjouan, Moheli, Majunga, MAEECHA

Sophiata Souffou exporte son concept de magasin de proximité dans la région pour y...

0
Impossible d’assurer un travail à tous les jeunes qui arrivent chaque année sur le marché du travail, dont une grande partie, issue d’un décrochage scolaire, n’a pas de diplôme. Recréer aux Comores, à Madagascar et en Tanzanie, un écosystème proche de ce qu’ils connaissaient à Mayotte tout en leur assurant un revenu, voilà l’idée de la gérante de la grande quincaillerie Sophiata Souffou à Chirongui

Coupe Webb Ellis : « Le RSMA et le rugby transmettent les mêmes valeurs...

0
Le RSMA de Mayotte a eu le grand privilège d’accueillir ce mardi le trophée Webb Ellis de la coupe du monde de rugby. Pour l’occasion, une matinée d’activités sportives autour du rugby était organisée, sous forme d’ateliers, pour les jeunes en formation au RSMA mais aussi pour des collégiens de Tsingoni et de Combani

Mayotte, terre de richesses, de recherche et de savoir

0
Quelle fausse croyance il a perduré que de croire qu’il n’existait guère en notre territoire fibre et matière dédiées à la recherche scientifique comme peut en témoigner Fahoulia Mohamadi — chercheur de formation et...
Commission européenne, Mayotte, Feder, FSE,

Reprise des paiements européens sur le Feder et FSE à Mayotte

0
Ayant obtenu des garanties de la France, la Commission européenne lève la suspension des paiements à Mayotte pour le FEDER et le FSE. Mayotte avait été pénalisée par deux fois sur les remboursements de fonds...

Recent Comments