26.8 C
Mamoudzou
vendredi 3 février 2023
Accueilorange« Nous voulons des réponses claires concernant les projets d’avenir pour Mayotte...

« Nous voulons des réponses claires concernant les projets d’avenir pour Mayotte »

La visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, à Mayotte en fin de semaine est belle et bien confirmée. Il devrait arriver samedi et consacrera cette journée aux sujets régaliens, puis il rencontrera le lendemain les différents élus du territoire. Ce sera l’occasion pour le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni, d’évoquer avec le ministre plusieurs sujets importants pour la vie des Mahorais.

Il avait promis de revenir à Mayotte avant la fin de l’année, le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer va tenir sa promesse puisqu’il va passer les festivités du nouvel an avec les Mahorais. Ce sera aussi sans doute l’occasion pour lui de confirmer ou d’infirmer les différentes mesures qu’il avait annoncées lors de sa dernière visite à la fin du mois d’août dernier.

Sébastien Lecornu, Mayotte, Ben Issa Ousseni
Le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni

Les thèmes de la sécurité et de l’immigration encore et toujours

Le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni, ne va pas manquer de l’interpeller sur de nombreux sujets. « Le ministre, Gérald Darmanin, nous a demandé de préparer un travail en amont en consultant l’ensemble des élus mahorais pour faire remonter un certain nombre de propositions », explique-t-il. Plusieurs sujets vont être abordés comme la sempiternelle question de la sécurité.

« Les hommes du Raid sont envoyés régulièrement dans l’île mais ils ne restent pas et repartent au bout de quelques semaines, déplore le président du Conseil départemental. Nous aimerions avoir des solutions pour pérenniser leur présence sur le territoire et pourquoi pas avoir une antenne du Raid à Mayotte. Nous avons besoin de moyens à la fois humains mais aussi matériels », complète-t-il. Un des autres thèmes qui risque de siffler aux oreilles du ministre de l’Intérieur est le problème de l’immigration. « Je vais clairement lui poser la question concernant l’accompagnement des mineurs isolés. Nous ne pouvons suivre que 2000 mineurs actuellement alors que nous en dénombrons environ 8000. Comment fait-on pour être mieux accompagné ? D’autant plus que l’Aide Médicalisée à l’Enfance (AME) n’existe pas à Mayotte ».

Vers une convergence des droits avant la fin de la décennie?

Le président du Conseil départemental compte aussi soulever devant le ministre l’épineuse question de la convergence des droits prévue tout d’abord d’ici 2036, puis ramenée à 2031. « Nous souhaiterions avoir une position claire de la part du gouvernement ainsi qu’une échéance lisible. Moi je milite pour 2027, mais les Mahorais aimeraient que cela soit maintenant. Nous avons le sentiment que Mayotte subit un traitement à part concernant le rattrapage de la convergence des droits. De plus, nous avons besoin de moyens et d’investissements pour les injecter dans les collectivités afin de construire des habitats sociaux, » poursuit l’élu.

Un nouveau recensement pour Mayotte en 2023?

Gérald Darmanin, Mayotte, Outre-mer
Le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin

Autre thème, ô combien important, celui du recensement. « Je demande au gouvernement de réorganiser le recensement à Mayotte pour l’année 2023. Nous ne pouvons pas mener de politiques publiques sans connaître véritablement le nombre d’habitants sur le territoire. L’Insee Mayotte comptabilise moins de 300 000 habitants alors que la chambre régionale des comptes estime la population plus aux alentours de 400 000. Il faut que le recensement soit fait par les communes pour comptabiliser les habitants. Nos ressources en dépendent, il ne faut pas sous-estimer la population mahoraise », s’agace le président Ben Issa Ousseni.

Lors de son entretien avec le ministre avec qui il devrait passer environ 1h30 accompagné d’autres élus, Ben Issa Ousseni en profitera pour lui poser toutes les questions relatives aux travaux de la piste longue notamment mais aussi sur le sujet de la réforme institutionnelle du Conseil départemental. « Nous voulons des réponses claires sur les projets d’avenir à Mayotte, comme la date de début du chantier de la piste longue ou encore sur la réforme institutionnelle concernant le Conseil départemental pour laquelle nous revendiquons l’égalité et non pas l’autonomie. J’attends des réponses claires sur ces sujets ».

Enfin, s’il lui reste un peu de temps, le président du département en profitera pour glisser au ministre de l’Intérieur quelques mots concernant l’organisation des jeux des îles de l’océan indien en 2027. « Nous aurons besoin d’un appui à la fois diplomatique mais également financier », confie-t-il.

Benoît Jaëglé

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

PUIC : pour une meilleure formation professionnelle des mahorais

0
Ce mercredi, le conseil départemental avait organisé à l'hémicycle Younoussa Bamana, un séminaire de présentation aux élus et institutionnels du Plan Ultramarin d'Investissement dans les Compétences (PUIC)*. L'objectif étant de rendre compte des accomplissements réalisés grâce au plan d'investissement sur la période 2019-2022, tout en gardant un œil sur l'avenir. L'amélioration de la formation professionnelle des mahorais était au cœur de tous les débats.

Mayotte se doit d’être à la pointe de la transition énergétique et du développement...

0
Le secrétariat de la Commission européenne en charge de promouvoir la transition énergétique dans les îles européennes « Clean Energy for EU Islands Secretariat » est était ce mercredi à Mayotte afin de promouvoir la transition énergétique et le développement des énergies renouvelables sur le territoire.

CESEM : Une séance plénière très agitée

0
Ce mardi, le Conseil économique, social et environnemental de Mayotte (Césem)* effectuait une séance plénière de rentrée. L'occasion de faire un bilan de l'année 2022 et d'annoncer la couleur pour 2023. Si l'événement était initialement prévu à l'hémicycle Younoussa Bamana, la salle de délibération du conseil départemental, le lieu a dû être modifié pour diverses raisons, entraînant au passage un petit coup de chaud.

Du 9 au 11 février 2023, la Délégation de Mayotte à Paris se dévoilera...

0
Depuis le 1er avril 2018, la Délégation de Mayotte a évolué dans ses missions. Elle a pour objectif, d’une part, la promotion de Mayotte et d’autre part, le conseil et le soutien de Mahorais en particulier les jeunes dans la France hexagonale.

Des assises du logement pour entrevoir l’habitat de demain

0
Pendant deux jours Mayotte accueille les 5e assises du logement en Outre-mer au pôle culturel de Chirongui. Organisées par la CFDT, elles ont commencé hier et se terminent aujourd’hui. Au programme : échanges et tables rondes afin que les différents acteurs du logement et de l’habitat se rencontrent pour parler des principales difficultés de ce secteur et essaient d’apporter des solutions.

Recent Comments