29.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 mai 2022
AccueilEducationPlan de bataille autour de la route coupée à Soulou pour la...

Plan de bataille autour de la route coupée à Soulou pour la rentrée scolaire

C'est le branle bas de combat pour permettre aux scolaires habitants le Nord-Ouest de l'île de rejoindre leurs établissements ou passer leurs examens la semaine prochaine. Entre les deux dessertes par bus, ils arpenteront le bout de tronçon à pied, sur un itinéraire aménagé.

On voyait mal comment la circulation bouchée dans le Nord pendant les vacances scolaires allait pouvoir supporter cet afflux supplémentaires. Un plan de bataille a été établi alors que les dégradations constatées sur la RD1 suite aux glissements de terrains continuent d’être observés à ce jour, nous dit la préfecture.

Les réunions de travail entre l’État, le Conseil Départemental, le Rectorat, les forces de sécurité intérieure (gendarmerie nationale et polices municipales), les transporteurs scolaires ont permis d’élaborer une solution destinée à assurer le transport des élèves “dans les meilleures conditions possibles dès lundi 16 mai”.

Après concertation, et sans attendre une évolution de la situation sur la zone de glissement concernée, il a été décidé par le Rectorat et le Conseil Départemental de mettre en place un nouveau plan de transport des élèves qui vise à éviter d’utiliser l’itinéraire de la déviation via Mamoudzou, trop long en distance et en temps, et à assurer la prise en charge des élèves et leur acheminement au plus près de la section de route coupée.

Les élèves seront déposés en bus de chaque côté de cette section (donc d’un côté à Soulou, et de l’autre, à Tsingoni) et effectueront le trajet à pied, sur un itinéraire sécurisé, pour rejoindre un autre bus scolaire qui leur permettra de se rendre dans leur établissement et retourner chez eux en fin de journée.

Les élèves seront dirigés sur un itinéraire évitant les sondages géotechniques

Sa mise en œuvre opérationnelle implique la réalisation d’aménagements routiers qui ont débuté, “ils seront totalement terminés d’ici lundi”.

Ceux-ci consistent en :
– la création de 2 gares routières provisoires de part et d’autre du barrage, au Nord et au Sud, constituées de zones de retournement des bus scolaires, d’espaces de dépose des élèves et de places de stationnement exclusivement dédiées aux bus,
– la mise en place, dans la zone affectée à la régulation des mouvements de bus, d’un alternat pour gérer la circulation des bus dans les 2 sens,
– l’aménagement dans les 2 zones de dépose des bus (au nord et au sud) d’un cheminement piéton matérialisé par un espace dédié (« trottoir »),
– l’aménagement dans la section de route interdite à la circulation d’un cheminement, isolant les élèves de la zone de sondages géotechniques, par 2 barrières physiques, de leur point de dépose à leur point de reprise du bus. La distance à parcourir par les élèves à pied de bus à bus sera d’environ 550 m.

Afin d’éviter toute difficulté sur les zones de dépose des bus et tout risque pour les élèves, ceci impliquera :
– le maintien de la fermeture totale à toute circulation (la circulation des 2 roues motorisées sera strictement interdite et contrôlée),
– l’interdiction de circuler dans la zone de retournement et de stationnement des bus à tout autre véhicule,
– la possibilité aux véhicules particuliers de poursuivre la dépose de piétons en amont de chaque zone dédiée aux transports collectifs.

Des agents de médiation seront sollicités

Ces dispositions en termes d’aménagement et de gestion de la circulation des véhicules seront complétées par des mesures de sécurité des déplacements piétons et de sûreté pour la protection des personnes.
Pour ce faire, seront mobilisés : des agents de médiation sur les zones de dépose des élèves, 2 contrôleurs à chaque extrémité du dispositif de cheminement des élèves par TRANSDEV, le Groupe de Médiation Citoyenne (GMC), la police municipale de M’Tsangamouji appuyée par celle de Tsingoni, la Gendarmerie Nationale aux heures de fort trafic.

Un nouveau point sur la situation constatée sur la route coupée sera réalisé vendredi 13 mai afin de décider de la suite qui pourra être donnée à l’interdiction et restriction de circulation de tous les véhicules sur la RD1 sur le tronçon, mais les aménagements suscités donnent peu d’espoir sur une proche reprise de la circulation.

Il s’agit de faciliter au maximum le transport des élèves, notamment ceux qui passent des examens nationaux, tout en sécurisant le chantier de suivi de la route toujours en cours. “Ce plan provisoire repose sur le respect par l’ensemble des usagers des mesures prises”.

C’est  en tout cas la preuve qu’on peut prendre des décisions rapidement et s’adapter aux aléas sur le territoire. Et pour ne pas en arriver là, la DEAL a du pain sur la planche, d’autres portions de route commencent à voir eux aussi leur bitume se rider…

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Colloque sur “La place de la coutume à Mayotte” au CUFR

139533
Le Centre Universitaire de Recherche et de Formation (CUFR) organise la restitution publique du projet de recherche intitulé "La place de la coutume à Mayotte" porté notamment par Aurélien Siri, directeur du CUFR et maître de conférences en Droit privé, qui se déroulera le mercredi 1er juin 2022 à l'amphithéâtre du CUFR de Dembéni
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139533
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139533
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139533
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139533
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139533
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com