27.8 C
Mamoudzou
vendredi 27 janvier 2023
AccueilorangeAvec son nouvel office de tourisme, le Sud de l'île entend mériter...

Avec son nouvel office de tourisme, le Sud de l’île entend mériter son titre de « perle de Mayotte »

Ce vendredi, les élus de la CC Sud étaient réunis en leur siège pour l’installation de l’office de tourisme intercommunal, et l’élection de son bureau. Un nouvel outil entre les mains de l’intercommunalité, dont les différentes missions convergent vers un seul et même but : développer et promouvoir le tourisme dans le Sud de l’île.

La perle de Mayotte, un titre à mériter ?

« On le dit souvent et ce n’est pas qu’un slogan, le Sud c’est la perle de Mayotte. C’est une réalité, mais il va falloir qu’on le démontre encore une fois, à travers ces projets qu’on va mener ensemble » déclare Ali Moussa Moussa Ben, maire de Bandrélé et président de la CCSud, à l’issue des élections du bureau du nouvel office de tourisme intercommunal. Il aura fallu plusieurs heures pour que les nouveaux élus soient désignés. La nouvelle structure a ainsi pour président Ali Saïd Saïd, ainsi que Chakir Omar et Andjouza M’Ladjao pour vice-présidents. Et à peine élus, les membres du nouveau bureau se voyaient rappeler l’ampleur de la tâche qui les attend par le président de la CCSud : « On doit se mettre au travail. On a fait une liste qui n’est pas encore exhaustive des projets qui sont à mener dans notre territoire, ça se chiffre à plus de 5 millions d’euros à investir dans notre territoire ». Et du travail, il y en aura. Ce nouvel outil de développement de l’activité touristique entend ainsi exercer quatre missions fondamentales de service public : l’accueil, l’information, la promotion touristique et la coordination des socio-professionnels du tourisme.

Le nouveau président, Ali Saïd Saïd

Et c’est précisément cette dernière catégorie que le nouveau président, Ali Saïd Saïd, a tenu à mettre en valeur lors de ses premiers mots : « Je fais vraiment confiance à mes professionnels qui sont déjà sur le terrain, et les socioprofessionnels, qu’on ne peut pas laisser de côté, parce que c’est grâce à eux que le tourisme voit le jour, c’est pour cela qu’aujourd’hui on nous a appelés perle de Mayotte : parce que nos professionnels sont sur le terrain, on va travailler avec eux ».
La création de ce nouvel office de tourisme relève d’une étape marquante donc, pour une intercommunalité qui rêve de développement : « Le tourisme fait partie de nos atouts sur le territoire, explique Ali Moussa Moussa Ben. Depuis qu’on est élus ici, on commence à mettre en place petit à petit les outils nécessaires, pour qu’on puisse bien travailler, et aujourd’hui c’est une étape très importante parce qu’il nous manquait la mise en place de notre office du tourisme de l’intercommunalité pour qu’on puisse concrétiser nos projets (…) En tant qu’intercommunalité, on travaille sur les aménagements. Mais toute la partie promotion, qui est très importante aussi, ça nous manquait ».

Le passage de l’urne

Et l’importance du volet promotion, la seconde vice-présidente Andjouza M’Ladjao, seule femme à la tête du bureau, l’a bien saisi. « Le rôle d’une vice-présidente d’un office de tourisme, ce sera d’élaborer des plans de communication sur la promotion du tourisme sur notre territoire de la CCSud. Pour l’instant on n’a pas vraiment d’objectifs fixés, mais l’objectif en tout cas de l’office de tourisme intercommunal, ce sera de promouvoir nos atouts, tous nos sites touristiques, que ce soient les activités nautiques, les activités terrestres, les hébergeurs, les sites hôteliers, les restaurateurs, vraiment promouvoir tout ce que nous avons et essayer de concrétiser également nos projets pour développer le tourisme ». Et la nouvelle vice-présidente voit les choses en grand : « L’intérêt c’est d’attirer le plus de monde, de séduire le plus de personne, déjà de séduire les habitants de notre territoire du Sud de Mayotte, et ensuite les habitants de Mayotte tout entière, de l’Océan Indien et au niveau international ». Etendre le rayonnement du Sud au-delà même des frontières de l’île au lagon, et pourquoi pas ?
Pour reprendre les mots de Frida Kahlo, certains dessinent des frontières là où d’autres voient toujours des horizons…

Mathieu Janvier

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
STM, Mayotte

Droit de retrait du personnel du STM

0
Pas de rotations de barges depuis ce vendredi matin 7h. Le personnel a décidé d'exercer son droit de retrait en raison de l'état du service et des responsabilités endossées
CHM, agression , Mayotte, CME,

Rassemblement des soignants : l’hôpital, entre sanctuaire et portes-ouvertes aux malades

0
Les langues se sont déliées lors du rassemblement de soignants en soutien au chirurgien agressé dans l’enceinte du CHM. Les déficiences sont nombreuses, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Après cette agression, l'impact sur l’attractivité de l’île va encore s’en ressentir
Sénat, LADOM, continuité territoriale, La Réunion, Mayotte

Sénat – Continuité territoriale, la parole est donnée aux représentants de l’océan Indien.

0
C’est depuis le Sénat, par retransmission directe et visioconférence que se déroulait ce jeudi 26 janvier 2023, une table ronde organisée par la délégation sénatoriale aux outre-mer, dédiée à l’étude des problématiques et aides à la mobilité, entre l’Hexagone et les départements ultramarins de la Réunion et Mayotte
SMEAM, Assainissement, eau, Mayotte, Chambre régionale des Comptes

La CADEMA va reprendre la compétence en matière d’assainissement

0
La CADEMA a organisé une réunion hier en fin d’après-midi afin de délibérer pour sortir du syndicat des eaux, SMAE. En effet, le torchon brûle depuis pas mal de temps entre la Communauté d’agglomération et le syndicat. L’objet du conflit est que SMAE ne ferait pas les travaux nécessaires et urgents concernant le réseau d’assainissement.
Sciences Po, Paris, Mayotte

Les meilleurs élèves du lycée des Lumières vont découvrir Science Po Paris

0
Pour la 4ème année, un pont est dressé entre le lycée mahorais et l’institut élitiste national. Il va être le prétexte à une découverte des institution et des joyaux culturels de la capitale, de quoi nourrir la culture générale des élèves

Recent Comments