27.9 C
Dzaoudzi
lundi 17 janvier 2022
AccueilOcéan IndienPrésidentielle aux Comores: Après le vote, l’attente des résultats provisoires

Présidentielle aux Comores: Après le vote, l’attente des résultats provisoires

Voter pour faire entendre sa voix un affichage officiel de la Céni pour le scrutin de dimanche (Image: Céni)
“Voter pour faire entendre sa voix”, un affichage officiel de la Céni pour le scrutin de dimanche (Image: Céni)

Tout le monde a gagné ? Evidemment, non. Un seul nom sortira vainqueur de l’élection présidentielle comorienne dont le 2nd tour avait lieu hier dimanche dans les 3 îles de l’Union. Mais avant même la fin du dépouillement des bulletins, chaque camp proclamait sa victoire et faisait circuler des résultats sur les réseaux sociaux. Ainsi les partisans du vice-président candidat Mohamed Ali Soilihi et ceux de l’ancien président candidat Azali Assoumani ont-ils fait la fête à Moroni hier soir, selon Habari Za Comores.

Aucune donnée, même provisoire, n’a pourtant été publiée par les autorités. Ce qui pourrait faire craindre une nouvelle série de contestations dans les jours qui viennent. Les résultats du tour préliminaire, organisé dans la seule Grande Comore, avait donné lieu à de vives protestations de la part d’une vingtaine de candidats sur les 26 en lice.

Des incidents

RFI rapporte des incidents à Mohéli et à Anjouan (Capture d'écran: RFI)
RFI rapporte des incidents à Mohéli et à Anjouan (Capture d’écran: RFI)

Ce 2nd tour s’est déroulé de façon contrasté si on en croit les médias comoriens et internationaux présents sur place. Le calme a semble-t-il régner en Grande Comore à l’exception notable de l’agression d’un journaliste d’Al Watwan dans un village au nord-est de l’île.

La situation a été plus tendue à Mohéli et Anjouan où des incidents ont été rapportés. RFI raconte ainsi que dans plusieurs villages anjouanais, les électeurs auraient trouvé des urnes pré-remplies au moment de l’ouverture des bureaux de vote. Ces citoyens en colère les auraient alors cassées. On parle également de tirs de sommation de militaires appelés pour empêcher des électeurs de voter plusieurs fois.

A Mohéli, plusieurs personnes ont été arrêtées, accusées de propagande électorale alors que toute campagne n’est plus autorisée depuis vendredi soir minuit. Les personnes mises en causes contestent et parlent d’arrestations arbitraires liées à leur préférences politiques.

Des résultats sous surveillance

Pour éviter que ne se reproduise une contestation massive des résultats, des changements dans la logistique du scrutin ont été mis en place durant l’entre-deux tours.

Habari Za Comores a assisté à des scènes de fêtes de la part de camps opposés sûrs de leur victoire hier dimanche soir
Habari Za Comores a assisté à des scènes de fêtes de la part de camps opposés sûrs de leur victoire hier dimanche soir

Au-delà des proclamations de victoire, peut-être un peu rapides, chaque candidat disposait ainsi de représentants pour suivre toutes les étapes du processus électoral. C’est encore le cas au bureau de vote du Palais du peuple où la Commission électorale nationale indépendante (Céni) comptera les bulletins. Ils sont également présents dans les véhicules où les caissons scellés transportent bulletins et résultats en provenance de Grande Comore. C’est enfin vrai dans les avions qui emmènent ce lundi les bulletins depuis les îles d’Anjouan et de Mohéli.

Après le vote, place maintenant au comptage et aux additions finales. La Céni dispose de 5 jours pour proclamer les résultats provisoires du scrutin présidentiel.

A noter que les électeurs comoriens étaient également appelés à désigner les gouverneurs de chacune des trois îles.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Labattoir ce lundi pour cause de travaux

139128
Pour cause de travaux de dévoiement du réseau de distribution, la Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139128
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139128
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139128
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...

Après plusieurs années, où en sont les travaux de la salle de cinéma Alpa...

139128
Cela fait déjà plusieurs années que l’idée de se faire une toile à Mamoudzou relève du fantasme pour nombre d’habitants. Depuis la fermeture, les travaux auront été nombreux, et à ce jour, restent inachevés....

Avec le “vaccin expérimental”, Mansour Kamardine inocule le “désarroi” à Olivier Véran

139128
La question du député LR au gouvernement fait le buzz. Mansour Kamardine estime que les vaccins anti-covid sont inoculés à un stade "expérimental". Il a demandé au ministre de la Santé "combien de doses" il faudrait pour chaque Français. Olivier Véran a exprimé son "désarroi", considérant le député "isolé" et dénonçant ses propos "alors que des milliers d'humains ont été vaccinés et que le vaccin sauve des vies"
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com