Free peut-être bientôt dans l’océan Indien

0
114

La marque Only va-t-elle laisser la place à Free dans l’océan Indien? Les manœuvres se poursuivent dans la téléphonie et l’arrivée de l’opérateur métropolitain, connu pour ses démarches commerciales agressives, pourrait secouer le marché.

Only rond point SFRLe groupe Hiridjee, propriétaire de la licence de téléphonie mobile d’Only depuis juin à Mayotte et La Réunion, serait en négociation pour pouvoir exploiter Free en licence de marque. Dans cette perspective, il paraît probable que le groupe Hiridjee, à la tête de l’opérateur Telma à Madagascar, fasse à terme disparaître Only au profit de la marque nationale, connue pour ses tarifs agressifs (téléphonie mobile et internet).

Pour garder le secret le plus longtemps possible, un accord de confidentialité a été imposé aux représentants du personnel de Telco OI, la société créée pour exploiter la licence Only à La Réunion et Mayotte, lors de la première réunion d’information qui a eu lieu il y a quelques jours. La direction a expliqué attendre la validation de l’Autorité de la concurrence sur ce dossier. A La Réunion, les observateurs du marché de la téléphonie se réjouissent, évoquant «une très bonne chose pour les consommateurs réunionnais. Free va secouer le marché, il y a une place pour eux».

L’avenir d’une marque en question

Les activités mobiles d’Only font travailler 169 salariés dans l’océan Indien (124 à la Réunion et 45 à Mayotte). La marque compte encore 23 points de vente sur les deux îles. Si le dialogue social semble s’être amélioré ces derniers mois au sein de l’entreprise, les interrogations en interne concernant le devenir de la marque restent pour l’instant sans réponse concrète.

Mais certains connaisseurs du secteur des télécoms voient plus loin et prédisent une opération de plus grande ampleur. Le groupe Iliad, propriétaire de Free, n’a en effet jamais autorisé l’utilisation de sa marque ou de ses produits sous franchise. Contacté hier par nos confrères du JIR, Hassanein Hiridjee, à la tête du groupe éponyme, n’a pas souhaité faire de «commentaires».

Lors de la présentation des résultats du premier semestre 2015, le 31 août dernier, le groupe Iliad a affiché un chiffre d’affaires de 2,16 milliards d’euros (+ 7%). Conquérant sans cesse de nouveaux abonnés (+ 820.000 depuis janvier), Free revendique désormais un parc de 10,9 millions de clients et représente 16 % de parts de marché en métropole.

Le JDM avec le JIR.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here