Concurrence: fin de la distribution exclusive de produits en outre-mer

0
68
.

L’Autorité de la concurrence met fin aux exclusivités de certains grossistes importateurs dans les Outre-mer. C’était une volonté impulsée par l’ancien ministre de l’Outre-mer, Victorin Lurel.

SupermarchéEn mai dernier, elle annonçait que quatre groupes métropolitains – Bolton Solitaire (Carolin, WC net), Danone eaux (Volvic, Evian, Badoit), Johnson & Johnson Santé / Beauté France (Le Petit Marseillais, Neutrogena) et Pernod-Ricard (Ricard, Pastis 51) – avaient renoncé aux exclusivités de distribution dans nos départements ultramarins. Le gendarme de la concurrence décidait alors de mettre en place un “test de marché” pour étudier les effets de la mesure. Ce dernier s’est montré positif signant “la fin de la distribution exclusive de leurs produits” de ces 4 grands groupes.

“L’Autorité de la concurrence a considéré que ces engagements répondaient à ses préoccupations de concurrence. Elle les a acceptés et rendus obligatoires. Ces engagements devraient ainsi permettre d’animer la concurrence du côté des grossistes importateurs, voire d’amener de nouveaux opérateurs sur ce marché”, explique-t-elle.

L’Autorité de la concurrence dit poursuive l’instruction de “pratique similaires” dans le secteur des biens de grande consommation. Là aussi d’autres entreprises pourraient être prochainement contraintes de revoir leur mode de distribution.

Le JDM
avec le JIR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here