25.8 C
Mamoudzou
jeudi 1 décembre 2022
AccueilEconomieMarché couvert de M’Tsangamouji : de nouvelles perspectives pour les filières agro-alimentaires

Marché couvert de M’Tsangamouji : de nouvelles perspectives pour les filières agro-alimentaires

Le marché couvert de M’Tsangamouji a été inauguré ce vendredi matin en présence, entre autres, du préfet, du maire et président de la 3CO ainsi que du président de la CCI. La matinée s’est clôturée par la signature de deux conventions, l’une portant sur la délégation de la gestion du bâtiment à la municipalité et l’autre concernant l’initiative « Bons d’achat » conduit par la CCI.

Le centre de gravité institutionnel de l’île s’est, le temps d’une matinée, déplacé à M’Tsangamouji pour l’inauguration du flambant neuf marché intercommunal. En bordure de la route départementale, ce bâtiment de 328 m² accueillera désormais dans « le respect strict des normes sanitaires » des « espaces de vente des produits agricoles, une poissonnerie, un coin brochetterie » ainsi qu’un « espace de bureau pour sa gestion », détaille M. Said Maanrifa Ibrahima maire de M’Tsangamouji et président de la Communauté de communes du Centre-Ouest (3CO).

L’inauguration du marché couvert

Ce dernier abonde, « le marché couvert s’inscrit dans la démarche du projet alimentaire territorial de la 3CO qui a été primé dans le cadre de l’appel à projets 2021-2022 du programme national pour l’alimentation ». Avec l’implantation, par ailleurs de 200m² de panneaux photovoltaïques sur sa toiture, le bâtiment présente l’avantage d’être énergétiquement autonome.

Protéger le consommateur

Cette infrastructure, considérée par les acteurs du territoire comme un véritable « équipement structurant », ouvre aussi bien de nouvelles perspectives pour les consommateurs que pour les filières agro-alimentaires. Les premiers seront dorénavant assurés de la qualité des produits grâce à leur traçabilité et aux relations de confiance susceptibles de s’établir avec les commerçants. Une avancée capitale en matière de conditions d’hygiène et de sécurité sanitaire dans la mesure où, bien souvent, les produits achetés en bord de route constituent un danger à la consommation, les normes en matière de produits phytosanitaires n’étant ni suivies, ni respectées.

Dévoilement de la plaque

Les commerçants, pour leur part, seront à même de trouver dans cette nouvelle infrastructure un allié de poids afin de développer et soutenir la production locale en créant les conditions nécessaires à leurs débouchés. Une aubaine pour intensifier la résilience alimentaire du territoire ; la résilience ne pouvant faire l’économie, selon le premier édile, « de la mise à disposition des professionnels d’outils adaptés à la bonne conservation et à la bonne commercialisation de leurs productions ». Et ce, alors que la 3CO constitue, au regard du préfet, « le cœur agricole de Mayotte » avec près de « 2000 hectares d’activités agricoles dont 350 à M’Tsangamouji ».

Deux conventions signées avec la 3CO

Si le marché a été construit sous l’égide de la 3CO, cette dernière a délégué sa gestion à la mairie, au travers d’une feuille de route. A ce titre, une convention signée ce matin dans les locaux du marché a entériné ce passage de flambeau entre l’intercommunalité et la municipalité de M’Tsangamouji.

Signature des deux conventions

Par ailleurs, dans le cadre de l’opération « Bons d’achat », menée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Mayotte, une seconde convention a également été signée avec la 3CO. Cette initiative portée par la CCI entend redynamiser l’attractivité des petits commerces de proximité que sont les doukas, acteurs aux quotidiens du lien social.

Avec cette convention, il s’agit ainsi de « soutenir les achats » dans ces magasins en incitant la population à y consommer. Cette démarche constitue le troisième axe d’actions menées par la CCI afin de redynamiser les commerces, après la campagne « J’aime mon Douka » et le futur projet Douka 2.0. Autant de démarches qui selon le président de la CCI démontrent l’ambition des partenaires institutionnels de « soutenir les filières locales ».

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Rôle éducatif de la restauration scolaire : l’assiette d’aujourd’hui prépare les adultes responsables de...

0
Ce jeudi, le collège de Kwalé à Tsoundzou 1 accueillait une conférence-débat sur les enjeux de l'éducation à l’alimentation pendant les différents temps scolaires et périscolaires. Un enjeu de taille pour le département au regard des situations d’extrême pauvreté et du déficit d’infrastructures de restauration collective.

Recent Comments