26.9 C
Dzaoudzi
lundi 8 août 2022
AccueilEducationParcoursup : premières réponses ce jeudi à 19h

Parcoursup : premières réponses ce jeudi à 19h

La tension monte chez les futurs étudiants: ce jeudi soir, ils vont découvrir les réponses à leurs vœux sur la plateforme Parcoursup. Elles vont s'échelonner au cours des semaines à venir, avec des délais de réponse à respecter.

La phase d’admission Parcoursup débute ce jeudi 2 juin 2022 à 19h, les candidats pourront alors consulter les réponses des formations à leurs vœux. Afin qu’ils puissent tous accéder simultanément à leur dossier, la plateforme sera dans un premier temps disponible en mode consultation. Puis au cours de la soirée, les candidats pourront commencer à répondre aux propositions d’admission qui leur ont été faites.

La phase d’admission repose sur un principe de solidarité : les candidats libèrent des places au fur et à mesure qu’ils expriment leurs choix en acceptant ou refusant certaines propositions. Des délais de réponse aux propositions d’admission sont fixés afin de faire évoluer rapidement les listes d’attente et faire immédiatement de nouvelles propositions à d’autres candidats. Ainsi, des propositions d’admission seront envoyées aux candidats sans interruption du 2 juin jusqu’au 14 juillet 2022.

Pour mémoire, pour toutes les propositions d’admission reçues entre le 2 et le 6 juin inclus, la date limite de réponse est fixée au 7 juin 2022 (23h59 heure de Paris). Pour les propositions d’admission reçues à compter du 7 juin et tout au long de la phase d’admission principale, le délai de réponse sera de 2 jours.

Concrètement, chaque matin, les dossiers des candidats sont mis à jour en fonction de l’évolution des listes d’attente : ils sont alertés par mail, sms et via l’application Parcoursup (téléchargeable à compter du 2 juin) dès qu’ils reçoivent une ou plusieurs propositions d’admission auxquelles ils doivent répondre avant la date limite indiquée dans leur dossier.

Un guide pour passer les étapes

Pour aider les candidats dans cette étape de choix de l’établissement dans lequel ils poursuivront leurs études supérieures, des ressources et outils sont mis à leur disposition sur le site d’information Parcoursup et directement dans leur dossier : une série de conseils et des vidéos tutorielles.

“Par ailleurs, les lycées et les équipes Parcoursup sont pleinement mobilisés pour accompagner les candidats tout au long de la procédure et répondre à leurs questions :
•à partir du 3 juin, des temps d’échange spécifiques sont prévus dans les lycées afin de conseiller les élèves sur les réponses qu’ils ont reçues ;
•les conseillers Parcoursup restent disponibles pour les élèves et leur famille tout au long de la phase d’admission. Le numero vert spécifique Mayotte (n° gratuit) est le suivant : 0 800 721 800.
Les conseillers parcoursup restent disponibles du lundi et vendredi  de 8h à 12h pour les élèves et leur famille tout au long de la phase d’admission via ce numéro VERT spécifique Mayotteainsi que via la messagerie “contact”, directement depuis le dossier de l’élève. Exceptionnellement ce service sera ouvert les samedi 04 juin de 9h à 12h et de 13h à 16h, dimanche 05 juin de 9h à 12h, lundi 06 juin de 9h à 12h,

•des sessions de tchat & live sont régulièrement organisées sur le site Parcoursup,avant et après le 2 juin, pour répondre aux questions des candidats en direct.

Enfin, un accompagnement spécifique est prévu pour les candidats qui ont exclusivement demandé des formations sélectives et dont les candidatures n’auraient pas été retenues par les formations qu’ils ont demandées. Les équipes Parcoursup prendront rapidement contact avec eux par mail et téléphone pour leur présenter les solutions possibles. Ils pourront notamment revoir leur projet avec les équipes de leur lycée ou un service d’orientation pour se préparer au mieux à la phase complémentaire qui débutera le 23 juin 2022. Ils pourront à compter de cette date faire de nouveaux vœux pour des formations qui ont encore des places disponibles.

Pour décryptage, vous pouvez consulter Parcoursup livret phase admission 2022

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139533
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139533
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.

Koungou : un comité de sécurité créé pour faire face à la délinquance

139533
Jeudi dernier, la ville de Koungou communiquait sur les réseaux sociaux à propos de la constitution d’un comité de sécurité. Son objectif ? Mutualiser les moyens des comités déjà existants pour mieux mailler les quartiers et améliorer la collecte d’information en cas de troubles. Malgré les actes de médiation, les événements de ces derniers temps font naître un ras-le-bol perceptible.

Les outre-mer dans la Constitution : « changer de paradigme ultramarin est une nécessité...

139533
Pour nourrir le débat sur la place des outre-mer dans la Constitution, la délégation sénatoriale aux outre-mer a organisé en juin dernier une réunion conjointe avec l’Association des juristes en droit des outre-mer. L’objectif, esquisser des pistes de réflexion pour refonder les articles 73 et 74 de la Constitution au regard des réalités des territoires ultra-marins.

Les députés de l’île en première ligne pour défendre Mayotte et les outre-mer

139533
Estelle Youssouffa et Mansour Kamardine semblent ne pas avoir démérité depuis ce début de semaine dans l’hémicycle. Si la première a été élue en début de semaine vice-présidente de la délégation aux outre-mer de l’Assemblée nationale, le second a eu un amendement voté en son nom prévoyant une enveloppe de 15 millions d’euros pour « renforcer les aides alimentaires en Outre-mer ».
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com