26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 11 août 2022
AccueilEconomieLe 1er centre de formation va bientôt émerger des hauteurs de Cavani

Le 1er centre de formation va bientôt émerger des hauteurs de Cavani

Parce qu’on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, Tafara Houssaini, à la tête du groupe DAM, et ses associés ont décidé de monter un centre susceptible de répondre à leurs besoins d’accueil du public en formation. La pose de la 1ère pierre aura valeur de victoire après 8 ans d’embûches.

Le projet est en gestation depuis 8 ans, nous explique son pilier, Tafara Houssaini, directeur Produits du groupe DAM, spécialisé dans la formation. On le connaît comme le communiquant de DAESA, Développement Agro Economique Sécurité Alimentaire, mais il a du élargir la gamme pour suivre la demande, « nous avions 25 collaborateurs et trop de spécialités. Nous avons donc créé deux autres entités, ACCES, Centre de formation de l’économie sociale et solidaire et d’insertion, et METIC, spécialisé dans l’informatique et l’infogérance. Trois structures dont les initiales ont donné naissance au DAM. Mais nous avions toujours besoin de locaux d’entreprise, et pas seulement pour la formation, et rien n’existait sur Mayotte ».

Las de se voir proposer des locaux d’habitation relookés en centre d’accueil pour son public, les dirigeants décident de se lancer dans la construction d’un centre.
Une démarche synonyme de longues périodes de recherches de financements. « En 2015, nous rédigeons un projet d’accueil du public aux normes en vigueur, notamment ceux qui sont en situation de handicap. » Ils reçoivent l’aval du président Soibahadine, mais le parcours pour monter un tel projet d’une telle envergure pour le département et pour le Groupe DAM est long, il faut notamment aller défendre son projet auprès de tous les cofinanceurs et arriver à mettre tout le monde d’accord sur les montants, y compris la participation de banques privées. « nous étions également appuyés par Issa Abdou, et par le préfet Colombet pour décrocher des fonds du FDS », le Fonds de Développement social. A une condition, posséder une maitrise foncière.

Un accueil tout public

Des salles mises à disposition

Le terrain sis à Kawéni leur a permis de décrocher un accord de principe du GIP l’Europe à Mayotte pour les fonds européens et de l’AFD. Mais déclassé en zone à forts risques, en raison des risques sismiques, il a fallu lui trouver un successeur. « Nous n’avons eu l’opportunité foncière de nous implanter à Cavani, sur les hauteurs au cœur de la zone économique (avec les avantages et inconvénients que cela peut avoir). Ensuite, nous poursuivrons avec des antennes proches de nos centres ».

L’investissement de 4,2 millions devrait être financé par le Feder, le FDS, la BPI et le Conseil Départemental sans compter l’apport des associés et de la société et un prêt bancaire*. « Au départ, peu y croyaient. Le chemin est long et semé de challenges et d’embûches mais nous allons de l’avant et nous poursuivons notre chemin en améliorant chaque jour ce projet structurant. Aucun projet de ce type n’a été mis en place depuis 20 ans.”

Il faut dire que nous trainons derrière nous des années de léthargie en matière de fonds européens.

Avec l’obtention du permis de construire,Tafara Houssaini voit presque le bout du tunnel

Propriété du groupe DAM, le bâtiment sera pourvu de salles de conférence, salles de formation et d’une salle de séminaire qui pourront être mis à disposition.

Le permis de construire vient d’être octroyé, l’architecte Tand’M est aux manettes, ils attendent la validation du Programme opérationnel du Feder et la validation des cofinanceurs pour la pose de la 1ère pierre, « nous espérons début 2023 », conclut-il.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau dans la commune de Koungou ce vendredi 12 août...

139533
Le syndicat des eaux, dans un communiqué, informe les usagers de la commune de Koungou "de la nécessité d'interrompre la distribution d’eau afin de...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139533
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139533
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139533
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139533
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.

Koungou : un comité de sécurité créé pour faire face à la délinquance

139533
Jeudi dernier, la ville de Koungou communiquait sur les réseaux sociaux à propos de la constitution d’un comité de sécurité. Son objectif ? Mutualiser les moyens des comités déjà existants pour mieux mailler les quartiers et améliorer la collecte d’information en cas de troubles. Malgré les actes de médiation, les événements de ces derniers temps font naître un ras-le-bol perceptible.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com