24.9 C
Dzaoudzi
samedi 25 juin 2022
AccueilEconomieMamoudzou lance pour 400M€ de chantiers d’ici 2030

Mamoudzou lance pour 400M€ de chantiers d’ici 2030

Habitat, liaisons routières secondaires entre villages, bâtiments administratifs… Ambdilwahedou Soumaila a sorti brochure et video pour afficher les ambitions de son Projet de Ville Mamoudzou 2030.

Au delà du grand chantier de transports en commun Caribus, de celui de rénovation urbaine de Kawéni, et des grands plateaux sportifs couverts de Baobab et M’gombani, la commune de Mamoudzou poursuit sa mue. Ses partenaires pour les chantiers cités ci-dessus, sont de nouveaux sollicités pour mener le « Projet de Ville Mamoudzou 2030 », avec l’ambition de redéfinir son paysage et les services à la population. Et notamment, pour créer d’autres réseaux de circulation routière pour désengorger la nationale.

C’est kofia du vendredi sur la tête que le premier magistrat de la commune, Ambdilwahedou Soumaila, détaille les grandes lignes de son projet de territoire à mener d’ici 2030 et qui se monte à 400 millions d’euros.

Il concerne bien plus que les 71.000 habitants qui y vivent (28% de la population de l’île), puisque c’est quasiment Mayotte en entier qui défile dans le chef-lieu qui accueille la moitié des emplois du secteur privé et la majorité des administrations publiques du territoire. La plupart étant situées sur Kawéni, le maire souhaite « un rééquilibrage géographique », avec de nombreux projets structurants.

Le projet de ville comporte 123 actions réparties en 6 axes stratégiques : la propreté urbaine, l’excellence éducative, la jeunesse et l’excellence sportive, la tranquillité publique, l’aménagement, et l’attractivité.

Avec un budget communal de 100 millions d’euros, il va falloir actionner des bras de levier costauds pour parvenir aux 400 millions d’investissement annoncés. « Nous travaillons avec nos partenaires dont l’AFD, l’Agence des territoires et évidemment sur le programme 2021-2027 des fonds européens. Nous voulons produire des dossiers ficelés pour être certains d’être pris. » La commune compte également augmenter ses recettes fiscales, sans augmenter les taux, mais en jouant sur l’assiette fiscale qui n’est que de 20% actuellement, « nous espérons couvrir 60% des contribuables à la fin de la mandature ». Un travail est mené avec la Direction des Finances publiques.

Optimisation des liaisons intervillages pour désengorger le trafic

« Nous n’aurons plus besoin de passer par la Nationale »

La moitié de l’investissement total est consacrée à l’aménagement, 221.000 millions pour un palais des congrès, l’amélioration du village de Tsoundzou 2, une ZAC à Doujani, une mairie annexe à Mtsapéré, un front de mer toujours rêvé mais jamais réalisé, etc. Ce dernier est multipartenarial, puisque mené avec la CCI, la CADEMA et le conseil départemental qui doit délibérer à ce sujet le 7 avril. En mai, devraient être lancés les travaux pour le 1er stade municipal de 1.200 places à Tsoundzou 1.

Mais surtout, le maire cible des connexions intervillages susceptibles de décongestionner le réseau routier. Echaudé par le retoquage de son audacieux plan de circulation alternée des plaques d’immatriculation paires et impaires, Ambdilwahedou Soumaila a sollicité un cabinet qui rendra ses premières propositions sur l’étude de faisabilité en avril, « nous avons déjà bien avancé sur la liaison entre les collèges de Tsoundzou et de Passamainty, nous n’aurons bientôt plus besoin de passer par la Nationale. » Le conseil départemental abonde à hauteur de 1,5 million d’euros pour ces liaisons, « qui seront évidemment complétées par le grand projet de contournement urbain ».

Dessiner l’après « bidonville »

Déblayage de bord de route à Doujani

Des artères secondaires qui vont devenir indispensables pour orienter la circulation alors que de nouveaux établissements scolaires sont en prévision, « un nouveau lycée à Tsoundzou, et de nouveaux collèges à Vahibe et Cavani ».

En matière d’aménagement, la rénovation urbaine de Kawéni (ANRU) avait pris quelques retards, « dès le début de notre mandature, nous l’avons relancé et gymnase, restaurant scolaire et internat prévus à l’ANRU vont être réalisés. » Ce que l’on nommait jadis sous l’acronyme NPRU attaque une nouvelle mutation, « sur Kawéni, nous étions sur de l’ANRU 2, et nous demandons que les hauteurs de Cavani bénéficient d’un classement en ANRU 3, la dernière version de ce programme de rénovation urbaine ». C’est très difficile pour un quartier d’être choisi sur ces politiques de la Ville de l’Etat qui bénéficient de financements conséquents, mais l’élu veut y croire.

Signe des temps, on ne se pose plus dorénavant la question de savoir si il y aura des logements sociaux, mais où ils seront implantés, pour « garantir une mixité sociale », assure le maire LR avec son franc parler : « C’est important. On ne veut pas de ghetto d’un côté et de concentré de ‘richards’ de l’autre, la preuve à Hamaha où nous avons rajouté des logements sociaux au milieu des Hauts Vallons ».

On voit que l’après « bidonville » se dessine, avec la volonté de faire en sorte que « les familles vivent dignement », mais sans hyper concentration, « même au niveau des recettes fiscales, ce ne serait pas une bonne chose ». Faire de « l’intermédiaire » est une des solutions envisagées.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Demain, grand départ de la 38e édition de la Course de...

139533
Dans la perspective de sécuriser le parcours et l’événement prévu demain, la circulation sera interdite du Boulevard Mawana-Madi (rond-point Baobab) jusqu’à la place Zakia...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139533
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139533
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139533
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Yaël Braun Pivet,Thani Mohamed Soilihi, Mayotte

Les sénateurs mahorais invitent l’INSEE à sortir Mayotte de son long tunnel statistique

139533
Comme un écho à notre mise en garde en mai dernier sur « l’effet tunnel » de l’INSEE à Mayotte, le courrier des sénateurs Abdallah et Thani Mohamed aux ministres des Finances et de l’Outre-mer, lance une bouteille dans une mer de données périmées concernant Mayotte.

Le Cesem félicite les députés élus et entend collaborer avec eux dans l’intérêt de...

139533
Suite aux résultats des élections législatives, le Conseil économique, social et environnemental de Mayotte a fait savoir par communiqué qu’il « félicite Madame Estelle Youssouffa et Monsieur Mansour Kamardine ». Des qualités qui se complètent Si...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com