26.8 C
Mamoudzou
mardi 6 décembre 2022
AccueilFil infoSanté mentale : les enfants plus touchés qu’auparavant

Santé mentale : les enfants plus touchés qu’auparavant

Le nouveau point épidémiologique de santé mentale de Santé Publique France fait état d’une baisse de l’activité aux urgences pour motifs psychologiques pendant l’épidémie Covid, sauf chez les plus jeunes.

A Mayotte, le nombre annuel de passages aux urgences pour troubles psychologiques de l’adulte était en augmentation constante entre 2018 et 2020 avant d’observer une baisse en 2021. Au total, 660 passages ont été rapportés en 2021 contre une moyenne annuelle de 783 passages entre 2018 et 2020 soit 15,7% de passages en moins en 2021 par rapport à la moyenne des années précédentes. On recensait 102 passages aux urgences pour troubles psychologiques chez les adultes pour les deux premiers mois de l’année 2022, soit légèrement plus qu’à la même période l’année précédente (94 passages). Le taux d’activité était de 34 pour 1000 passages contre 28 en 2021 (Voir diagramme ci-contre).

Nombre de passages aux urgences pour troubles psychologiques (SPF/Oscours)

Chez les enfants, si l’activité reste modérée, on observe une forte augmentation des troubles psychologiques en janvier-février 2022 par rapport à l’année précédente sur la même période : 17 passages aux urgences contre 10 en 2021 soit une augmentation de 70%. Le taux d’activité en janvier-février 2022 était de 6,2 passages pour 1000 chez les enfants contre 4,4 pour 1000 en 2021.

Pas d’analyse à côté de ces chiffres, mais nous pouvons formuler deux hypothèses qui peuvent se cumuler : l’épidémie et son confinement peuvent les avoir ébranlés, mais aussi, c’est peut-être le fruit d’un meilleur diagnostic de leurs souffrances, notamment lors des campagnes menées en 2021.

La part d’activité pour gestes suicidaires la plus faible a été observée pour les mois de mai-juin 2021 avec 0,9 passages pour gestes suicidaires pour 1000 passages chez les 11 ans ou plus alors que ce taux était compris entre 2,5 et 3 p.1000 sur les autres périodes de l’année.

En 2021, les 18-24 ans représentaient la classe d’âges avec le plus de passages aux urgences pour geste suicidaire (plus d’un tiers de l’ensemble des gestes suicidaires vus aux urgences) et pour troubles anxieux (27% des passages).

Parmi les passages pour geste suicidaires et pour troubles anxieux en 2021, les enfants représentaient un nombre non négligeable avec près d’un quart des passages pour gestes suicidaires et 10% des passages pour troubles anxieux.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
RHI, Mayotte, modulaire

Habitat insalubre : petit à petit, les délogés font leur nid

0
Une opération innovante de relogement-témoin est mise en place par la mairie de Koungou. Si tout se passe bien, ce sont 40 familles qui seront prises en charge, en attendant que leur quartier insalubre de Talus 2 soit démoli et reconstruit. Il en restera 35 autres auxquelles des solutions seront proposées assure la préfecture
CJSOI, Jeux des îles, Mayotte, Comores

Jeux des Iles des jeunes : top départ en fanfare tricolore

0
La cérémonie d’ouverture des Jeux des jeunes de l’océan Indien s’est tenue ce dimanche à Maurice, pays organisateur. On a frôlé l’incident diplomatique sur le sujet sensible du drapeau tricolore dont on nous assure d’un dénouement favorable hors des tensions frontales
Immigration, Mayotte, Shikandra, PAF

Naufrage d’un kwassa ce samedi soir lors d’une interception

0
Sur les 19 passagers d’un kwassa renversé au large de Petite Terre, 16 ont été repêchés, indique la préfecture. Et possiblement un autre ce week-end par le voilier Eole, confié ensuite à la SNSM
Koungou, Mayotte

Un accident spectaculaire sans blessé déclaré à Koungou

0
L'accident a du se produire ce matin entre 5h et 8h. Un véhicule individuel s'est retourné, probablement après avoir raté son entrée sur la pointe de Koungou. Appelée sur place, les gendarmes de la...

Transport en commun : la guerre des modes aura-t-elle lieu ?

0
Alors que les tractopelles préparent le futur tracé des voies qu’automobilistes et bus sont impatients d’emprunter, germe la crainte d’un doublon : mettre en circulation Caribus du transport urbain de la CADEMA sur la même portion de route que le transport interurbain du conseil départemental, fait peser un risque sur le remplissage des bus et d’un gaspillage d’argent public. Cette fois, il va falloir anticiper

Recent Comments