24.9 C
Dzaoudzi
samedi 25 juin 2022
AccueiljusticeJustice : un greffier tente de se suicider, l'intersyndicale boycottera la visite...

Justice : un greffier tente de se suicider, l’intersyndicale boycottera la visite ministérielle

Le personnel du tribunal dit se sentir "sous contrôle judiciaire". Hypervigilance, difficultés de logement et de déplacements, une "usure professionnelle précoce" a conduit un greffier à attenter à ses jours. Eric Dupond-Moretti se verra remettre une série de réclamations pour améliorer le quotidien des professionnels du tribunal de Mamoudzou.

C’est la goutte d’eau qui fissure le vase. Vendredi dernier, un greffier du tribunal pour enfants a tenté de mettre fin à ses jours avec un couteau. Un appel à l’aide qui a profondément heurté tous ses collègues, avec qui le jeune homme nourrit, de l’aveu général, une bonne entente.

Suite à ce geste qui, heureusement, n’a pas eu de conséquence tragique, les personnels du tribunal se sont réunis à plusieurs reprises pour discuter des conditions de travail, mais aussi de vie en général. Après avoir rendu visite au jeune greffier au CHM, une source syndicale nous confirme que son geste est lié aux “conditions de travail et de vie à Mayotte”. Elle évoque au sein du tribunal une “souffrance palpable, des conditions de vie dégradées, plus d’une trentaine de personnels du tribunal ont été agressés en moins de 2 ans, dont 2 nouvelles agressions la semaine dernière, c’est fréquent, y compris des locaux”. Chez les greffiers, le syndicat Horizon Justice dénombre “35% d’absentéisme” pour cause de maladie. Chez les magistrats, deux sont actuellement en arrêt. Pour le syndicat, la plupart de  ces arrêts sont motivés par des burn-outs liés à “une hyper vigilance” que vit “toute la population de Mayotte”. “On vit enfermés, on a l’impression de vivre sous contrôle judiciaire avec un bracelet électronique, on restreint nos déplacements” indique cette source syndicale sous couvert d’anonymat, par crainte de représailles de la hiérarchie.

Il y a quelques mois ,deux magistrats avaient demandé une mutation anticipée suite à une agression sur un chemin de randonnée.

A cela s’ajoutent des difficultés structurelles : logement, déplacements etc. “Certains greffiers mettent 2h pour arriver au tribunal, pour éviter les bouchons, il y a une agent qui vit à Bouéni qui part à 4h du matin, elle se lève à 3h30 pour arriver à 5h et dort sur le parking du tribunal. C’est des personnels qui sont épuisés.” C’était aussi le cas du greffier qui s’est blessé à l’arme blanche. “Ce greffier partait de Koungou à 5h du matin, il a rapidement été rattrapé par le rythme de travail et le manque de sommeil, c’est ce qui lui a fait perdre pied”.

“Boycott”

Le mal-être repose donc bien sur une combinaison de facteurs, liés au travail en lui-même, marqué par un sous-effectif chronique, des renvois à répétition, et un manque d’espace pour travailler, et aux conditions de vie.

Dans ce contexte, cinq syndicats, Horizon Justice, le SM, l’USM, FO et la CGT se sont mis d’accord pour boycotter la visite ministérielle.

Eric Dupont Moretti, La Réunion, Mayotte
Eric Dupond-Moretti devrait atterrir à Mayotte ce vendredi

Pour tenter d’apporter quand même des réponses, une délégation devrait remettre cet après-midi un livret au ministre de la Justice, avec une vingtaine de propositions. Parmi celles-ci, une réduction du temps minimal d’affectation à Mayotte de trois ans à 2 ans, des revalorisations salariales, notamment “une revalorisation de l’avancement pour tout le monde, la revalorisation des indemnités de logement, on a appris ce matin que les locaux ne la perçoivent pas, alors que les métropolitains la touchent, mais avec un montant inférieur à celui de l’administration pénitentiaire ou des policiers. C’est des considérations très matérielles mais c’est grâce à ça qu’on permettra une meilleure attractivité de Mayotte. On demande l’alignement des prestations sociales et familiales sur la métropole, une défiscalisation sans plafonnement, la prise en charge du déménagement indépendamment de l’origine du recrutement, car depuis la métropole certains sont défrayés et d’autres non. On a un vrai problème aussi avec les interprètes, ils ne sont pas payés correctement, il y a plus de 500h supplémentaires qui ne sont pas payés, et ils vivent dans une précarité d’emploi avec des CDD renouvelés chaque année. On demande une meilleure prise en compte de la fonction d’interprète qui sont indispensables au fonctionnement de la juridiction à Mayotte.”

Un meilleur accompagnement des agents aussi.

“On demande une cellule d’accompagnement à l’arrivée et au départ, c’est un énorme stress en arrivant ici d’arriver à se loger. Cette cellule se chargerait de trouver les logements, les places en école et en crèche et les abonnements EDM et SMAE car ça prend du temps et c’est compliqué. Avec une convention avec la SIM on espère une 20aine de logements. “

Eric Dupont-Moretti sera donc attendu sur tous ces sujets dans un contexte tendu, où chaque annonce sera scrutée à la loupe, par les professionnels de la Justice, mais aussi par les élus et habitants qui ont grand besoin d’une justice en bonne santé.

Le greffier qui s’est porté un coup de couteau dans le ventre a souhaité de son côté rendre publique sa lettre, qu’il a sobrement titrée “au revoir” et qui est à lire ci-contre :

Au revoir – lettre d’un greffier ‘dépité’

Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Demain, grand départ de la 38e édition de la Course de...

139533
Dans la perspective de sécuriser le parcours et l’événement prévu demain, la circulation sera interdite du Boulevard Mawana-Madi (rond-point Baobab) jusqu’à la place Zakia...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139533
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139533
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139533
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Yaël Braun Pivet,Thani Mohamed Soilihi, Mayotte

Les sénateurs mahorais invitent l’INSEE à sortir Mayotte de son long tunnel statistique

139533
Comme un écho à notre mise en garde en mai dernier sur « l’effet tunnel » de l’INSEE à Mayotte, le courrier des sénateurs Abdallah et Thani Mohamed aux ministres des Finances et de l’Outre-mer, lance une bouteille dans une mer de données périmées concernant Mayotte.

Le Cesem félicite les députés élus et entend collaborer avec eux dans l’intérêt de...

139533
Suite aux résultats des élections législatives, le Conseil économique, social et environnemental de Mayotte a fait savoir par communiqué qu’il « félicite Madame Estelle Youssouffa et Monsieur Mansour Kamardine ». Des qualités qui se complètent Si...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com