26.8 C
Mamoudzou
lundi 28 novembre 2022
AccueilEconomieAgence Française de Développement : des outils financiers au chevet du développement...

Agence Française de Développement : des outils financiers au chevet du développement de Mayotte

L’Agence Française de Développement a organisé ce mardi matin dans les locaux de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Mayotte une matinée dédiée à la présentation des différents outils de financements à destination des porteurs de projets, entreprises ou associations. L’occasion également de rappeler les grandes orientations de l’agence pour les années à venir sur l’île.

Invitée par la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Mayotte, l’Agence Française de Développement (AFD) a organisé ce mardi matin sa première matinée destinée à présenter les financements pour les acteurs privés. L’occasion selon Anne-Gaël Chapuis, directrice adjointe de l’agence AFP de Mayotte, « de faire connaître les potentiels financiers de l’agence auprès des porteurs de projets ».

Les locaux de la CCI à Mamoudzou

Un panel d’outils financiers au service du développement du territoire

Qu’il s’agisse des prêts aux entreprises, des prêts longs termes ou encore du préfinancement de subventions, l’AFD dispose de tout un arsenal financier afin d’accompagner au mieux les structures privées. Le préfinancement des subventions, par exemple, permet au secteur privé, lucratif ainsi que non lucratif, « d’avoir de la trésorerie pour payer les fournisseurs et ainsi leur permettre de continuer d’avancer dans leurs projets », note Anne-Gaël Chapuis. Elle poursuit : « le financement se fait sur mesure en fonction de chaque projet ».

Est-ce à dire que seules les entreprises bénéficient des aides de l’AFD ? Non, renseigne la directrice adjointe, « les associations peuvent aussi prétendre à des aides », à l’instar du prêt à long terme ou du préfinancement de subventions. Les taux d’intérêts proposés sont « légèrement en deçà de ce que propose une banque commerciale ». Les structures peuvent alors bénéficier de taux réduits en fonction, entre autres, de la dimension d’inclusivité sociale où la prise en considération de la lutte contre le changement climatique ».

Une présence s’adaptant aux enjeux de croissance du département

Les outils financiers de l’AFD participe au soutien du développement du département

Cette présentation a rappelé que depuis 2015, le volume d’engagements de l’AFD à Mayotte a quadruplé. Une croissance des moyens alloués tenant compte « de l’évolution institutionnelle et démographique » de l’île ayant permis le financement du secteur privé pour les « projets structurants ou innovants ». A titre d’exemple, l’AFD a participé en partie au financement du projet ITH Data center à Mamoudzou dont l’inauguration est prévue ce vendredi 21 octobre, ou encore le centre commercial en cours de construction à Combani.

Une présentation ayant également permis de rappeler les quatre grandes orientations de l’AFD d’ici 2026. Qu’il s’agisse de l’amélioration de l’accès des habitants de l’île aux services essentiels, le développement des compétences, de l’école jusqu’aux professionnels, la promotion d’un développement économique responsable ou encore l’insertion du département dans son environnement régional, l’AFD participe à son échelle au développement du territoire.

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

CARIBUS : 45 millions d’euros pour répondre aux besoins de trésorerie de la CADEMA

0
Le président de la CADEMA, Rachadi Saindou, et la directrice régionale océan Indien de l’AFD, Patricia Aubras, ont signé lundi matin, au siège de l’intercommunalité, 7 conventions de préfinancement d’un montant de 45 millions d’euros pour les travaux de la première phase de Caribus
Ecoles, Mayotte, AFD, Victor Hugo,Jean Zay

Une première pierre pour 24 classes, courage, il en reste plus de 800 à...

0
Mamoudzou est une des meilleures élèves en matière de volonté de constructions scolaires. La croissance démographique impose de les accélérer sur l’ensemble de l’île, or, elles n’ont pas suivi le rythme. La tendance pourrait s’inverser espère le recteur Gilles Halbout, qui avance des chiffres.

L’AFD au chevet du plateau sportif de Chembenyoumba

0
Mardi après-midi, la commune de M'tsangamouji et l'Agence Française de Développement de Mayotte ont organisé une visite de chantier du plateau couvert de Chembenyoumba. L'occasion aussi de présenter les autres projets accompagnés par l'agence.

Douka 2.0 : opération « peau neuve » pour 150 doukas

0
La Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Mayotte ainsi que le Conseil Départemental ont récemment lancé un appel à la concurrence afin de réaliser la rénovation de 150 doukas sur l’ensemble de l’île. Cette démarche s’inscrit dans le cadre du projet Douka 2.0. L’occasion de faire le point sur cette initiative avec Zoubair Ben J. Alonzo, DGS de la CCI.
CEROM, IEDOM, AFD, INSEE, Mayotte

10 ans de départementalisation et plus que jamais une économie à deux vitesses à...

0
La présentation de l’évolution économique de Mayotte 10 ans après avril 2011, sonne comme une réponse à la sentence de la Cour des comptes (CC) évoquant en 2016 « une départementalisation rapide, mal préparée et mal pilotée ». Comment Mayotte s’en sort-elle ? Si les indicateurs ne demandent qu'à grimper, une fois encore, la pression démographique plombe l'ambiance

Recent Comments