24.8 C
Mamoudzou
lundi 25 septembre 2023
AccueilCultureFinale du concours d’éloquence : Batman n’a pas déserté

Finale du concours d’éloquence : Batman n’a pas déserté

Chaude ambiance ce samedi dans l’amphithéâtre du lycée des lumières. Pas de groupe ou de slameur au programme, la nuit laissait la place au jour J de la finale d’éloquence entre collégiens et lycéens. La salle s’est nourrie des duels thématiques des collégiens, de riches joutes verbales, que n’est pas venu trahir le trac… Plusieurs thèmes imposés à défendre, alors que les lycéens investissaient des personnalités hautes en couleurs.

Pour cette finale du concours d’éloquence, il s’agissait à la fois d’enchainer les arguments et de séduire salle et jury par sa présence, verbale et physique. Un art qui exigeait autant de déclamer que d’assurer une présence théâtrale.

Sans doute le 1er rôle de leur vie pour ces collégiens et lycéens qui l’ont endossé sans broncher, déclenchant l’hilarité dans la salle, et parfois l’émotion.

Dans le jury, des personnalités connues pour leur maitrise oratoire, puisque y siégeait le recteur Gilles Halbout, aux côtés de Mouhoutar Salim, pour les écrivains, de l’avocat Soumetui Andjilani, de la journaliste Halda Halidi, de deux inspectrices de l’Education nationale, et du vainqueur du concours 2021 qui avait incarné Andromaque.

Moins représentés, les garçons n’ont pas démérité. Ici, Nashmy Houlame se désespérait des inégalités qui mènent à la pauvreté

Six thématiques étaient proposées aux collégiens, majoritairement des collégiennes, qui se sont donc affronté sur 6 thèmes : L’habit fait-il l’imam, Faut-il vivre pour manger ou manger pour vivre, Pour draguer faut-il être éloquent, La pauvreté est-elle un choix, la nuit est-elle préférable au jour, et Déserter est-ce trahir ?

Des petites phrases punchy, il y en a eu, « la nuit tous les chats sont gris, et tous les bandits sont de sortie », glissait Maela Guffond, K2, sur l’opposition jour/nuit. En réponse, Anchia Saïd, collège de Majikavo, occupait la scène pour défendre elle, la nuit, avec beaucoup d’élégance, en lançant espiègle, « vous donneriez un rendez-vous galant entre midi et deux vous ?! », « et n’est-ce pas au cœur de la nuit qu’on conçoit la vie ? » Succès dans la salle, qui salue aussi l’écriture des textes. Elle remportera d’ailleurs le duel.

L’ensemble des candidats entouré par les membres du jury

Deux gagnantes plaident des causes inverses

Le grand moment chez les collégiens fut le duel sur « déserter est-ce trahir ? ». Lina Souffou, K2, amenait le débat sur le terrain de la guerre et de ceux qui la fuient, notamment en Syrie, « on les appelle des migrants, je les appelle des survivants », puis sur la décision de Mayotte de rester française en 1974, « une trahison pour les comoriens, mais aujourd’hui, Mayotte ne regrette rien ! » En contrepoids, lui succédait Widade Mohamed, collège Halidi Selemani de M’gombani, dans un discours d’une grande maturité, restant sur le terrain des combats, citait la lettre d’un jeune militaire de la 1ère guerre mondiale à sa fiancée pour lui annoncer qu’il allait déserter, « on peut comprendre ses souffrances, mais c’est un engagement notamment moral, et c’est grâce à leur sacrifice à tous que la paix règne aujourd’hui ». Le jury les a déclaré toutes deux ex-aequo, la preuve que bien argumentées, deux vérités différentes peuvent s’imposer sur un même sujet. Les avocats ne le savent que trop !

C’est un garçon, Nashmy Houlame, collège de Sada, qui défendait que la pauvreté n’était pas un choix, quand Norah Mohamed, collège de Majikavo, devait persuader du contraire. Un exercice compliqué dont elle sortait vainqueur.

Georges Sand, le retour aux Lumières

« C’est au cœur de la nuit que l’on conçoit la vie »; démonstration espiègle pour la jeune Anchia

Sur le thème de la drague, c’est Yasmina Manantsara, collège Halidi Selemani, qui parvenait le mieux à persuader que non en fait, point n’était besoin d’être éloquent pour parvenir à ses fins ! Et enfin, c’est Natacha Assani, K2, qui persuadait que l’imam n’avait pas besoin de parure pour prêcher et Maria-Ima Mogne Daho, Collège Halidi Selemani, qu’il faut décidément manger pour vivre.

Les lycéens devaient parvenir à un tout autre défi, endosser les habits de personnalités célèbres, Robin des Bois, Younoussa Bamana, Louis XVI, Gorges Sand, Batman, Surya Bonaly, etc. Et c’est Hawa Mouhamed Ali, lycée Bamana, qui l’emportait pour son interprétation de Batman, suivie par Minah Issouf, lycée Tani Malandi, qui incarnait Georges Sand dans un texte intégralement déclamé en prose, « caractère ignoré, sexe malaimé », et c’est Louis XVI qui arrive en 3ème, incarné par Camélia Ben Réguigua, lycée des Lumières.

La langue française sort grand vainqueur de cet exercice de haute volée, liée au niveau d’éloquence déployé par des élèves hors pair. S’il a été filmé, une incursion dans les cours de français serait un tapis rouge pour engendrer de futurs Démosthène en herbe.

Anne Perzo-Lafond

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Sénatoriales : Saïd Omar OIli et Zaidou Tavanday en tête au 1er tour (Actualisé)

0
15h - La clôture des inscriptions pour le 2d tour étant close, ce sont 6 candidats qui se repositionnent : TAVANDAY Zaidou, Remplaçant : Mme ALI Marise OMAR OILI Said, Remplaçant : Mme MROUDJAE...
Sénat, Mayotte

Tout savoir sur les sénatoriales de ce dimanche 24 septembre

0
Ce dimanche, deux sénateurs seront choisis parmi les 10 candidats et candidates qui ont été enregistrés à Mayotte. Nous rappelons les enjeux de cette élection
Gastroentérite, Mayotte, Santé Publique France, ARS

L’épidémie de gastro est toujours en cours, SPF alerte sur le niveau d’hygiène à...

0
La lutte contre l’épidémie de gastroentérite est évidemment compliquée cette année par la pénurie d’eau et les coupures de 48h que nous vivons. Les différentes expositions aux risques inhérents à cette crise hydrique sont détaillées
Scouts et Guides de France, Mayotte

Ouverture des inscriptions aux Scouts et Guides de France

0
Découvrir la nature, participer à des activités, prendre sa place dans une équipe, imaginer et jouer, faire l’expérience que ses rêves peuvent devenir réalité… le scoutisme permet à l’enfant de se construire dans un cadre bienveillant
CHM, ambulance, Mayotte

Fonctionnement perturbé au CHM, l’appel au 15 est incontournable

0
Plusieurs crises se chevauchent à Mayotte. A la pénurie d'eau s'ajoutent les conséquence de l'insécurité avec un mouvement social lancé depuis plusieurs jours. L'accès aux Urgences est limité. Activé lors de la pénurie de soignants...

Recent Comments