24.9 C
Dzaoudzi
mercredi 29 juin 2022
AccueilorangeLa société mahoraise à travers le prisme du Debaa

La société mahoraise à travers le prisme du Debaa

Hélène Bertuzzi est entrée en Debaa comme on entre en religion : à peine cette ethno-chorégraphe s’est-elle intéressée au sujet, qu’elle était en immersion pendant deux mois plein au sein de ces femmes qui lui faisaient découvrir une autre manière de vivre ensemble, « je faisais quasiment partie de la famille », rapporte-t-elle lors d’une conférence à la Bibliothèque de prêt vendredi dernier.

Le Debaa envahit la BDP
Le Debaa envahit la BDP

Car ces chants dansés, de poèmes religieux, qui mêlaient à l’origine garçons et filles, sont désormais une affaire de femmes. «Leur accès dans les années 30, à l’école coranique, leur aurait permis d’apprendre ce répertoire, et d’en faire une version féminine du mulidi, rituel soufi masculin», détaille celle qui est aussi l’auteur d’un livret sur le sujet « Au cœur du Debaa ».

Une traduction de la pratique sunnite de l’islam modéré à la Mahoraise, fait d’emprunts aux cultes animistes, suffisamment originale pour avoir été couronné du Prix France Musique en 2009 et du Prix Conseil départemental de Mayotte en 2012 : « par ces mouvements, on intègre physiquement Dieu qui est loué. »

Un des petits films qui ponctuent régulièrement la conférence, dévoile un instant de création : Missiki, fundi (savante) de la madrassati Nidhoimya de Hamjago, part d’un vers qu’elle lit en psalmodiant, puis associe des phrases qui vont faire naître une mélodie. Les femmes vont alors commencer par mémoriser le texte, pour esquisser les premiers gestes, « qu’elles peuvent emprunter aux traditions, mais aussi à des groupes de hip-hop ou de danses bollywoodiennes. Dans les pratiques soufi, le corps est très impliqué », précise Hélène Bertuzzi.

La partition d’un Debaa

Héléna Bertuzzi
Héléna Bertuzzi

Vêtues de saluvas (bande de tissu nouée sur la poitrine) identiques, elles se produisent lors des fêtes de villages, et participent à des compétitions. « Chaque Debaa est composée de trois parties », explique Hélène Bertuzzi qui en a étudié la structure au point d’en traduire les partitions en mouvement selon la méthode Laban.

Chaque chant est précédé d’une phrase de salutation de la soliste : « Salla Allahu alà Muhammad » (Puisse Dieu bénir Mohamed), à laquelle le chœur répond « Salla Allahu anlyhi wa sallim », (Puisse Dieu le bénir et répandre la paix sur lui). « Puis la soliste chante à capella le premier couplet repris en chœur par les danseuses-chanteuses ».

Démonstration à l’appui, un groupe de Debaa fait irruption dans la Bibliothèque de prêt de Cavani pour mettre en scène la structure du Debaa. Les percussions entrent en jeu, lors de la deuxième partie, « avec le tari, ancien tambour d’origine persane, et de kasha-kasha occidental. »

« C’est mieux de se tromper ensemble que de réussir seul »

Groupe de Debaa
Groupe de Debaa

La soliste entraine le groupe, et peut être spontanément remplacée si elle fatigue. « Elle garde un rythme de trois noires, et les tambourins doublent la pulsation ». Le rythme s’accélère, les mouvements se complexifient au fur et à mesure de l’avancée du mouvement. La danseuse imam encourage et permet la coordination du groupe.

Une organisation évocatrice pour Hélène Bertuzzi : « Nous restons dans l’esprit de ‘c’est mieux de se tromper ensemble que de réussir seul’. C’est un bon moyen de compréhension d’une société. Dans le Debaa, on voit l’importance du groupe sur l’individu, car même si la soliste et en avant, en prononçant des phrases de plus en plus courtes au fur à mesure du déroulement de la danse, c’est l’ensemble qui prend peu à peu le dessus. »

Une activité qui les pousse à la rencontre, à se déplacer un peu partout sur l’île, « souvent quatre générations sont représentées au sein d’une même formation. Ce qui maintient les liens familiaux. » Une unité qui incite aussi à dépasser les conflits, « pour maintenir une harmonie qui se dégage même lorsque plusieurs groupes se rencontrent. »

Pour s’en convaincre, il suffit de se laisser envouter par la gestuelle des mains des danseuses-chanteuses, à la fois saccadée, charmeuse, au son de la rythmique des tambourins sur laquelle veillent les anciennes.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION SCI DHURARI IMMO 976

139525
Par acte SSP du 15/06/2022, il a été constitué une SCI dénommée : DHURARI IMMO 976 Siège social : 2 rue Racini Sohoa, 97670 CHICONI Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139525
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139525
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139525
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139525
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139525
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com