29.8 C
Mamoudzou
vendredi 19 avril 2024
AccueilEconomieMayotte bat les records de baisse ultramarins sur les prix des carburants

Mayotte bat les records de baisse ultramarins sur les prix des carburants

Pour une fois, les planètes sont alignées en faveur des consommateurs mahorais, et on le doit à l'action commune des acteurs de la formation des prix du carburant. Les consommateurs économisent 52 centimes par litre d’essence ce mois ci. Dans les autres DOM, la remise de l'Etat s'applique, pas toujours celle de Total. Avec un effort souligné du conseil départemental.

Cela fait longtemps que nos réservoirs n’avaient pas connu ça: le sans-plomb à 1,33 euro et le gazole à 1,16 euro, il faut selon certains remonter à la morne époque du confinement Covid pour avoir des prix comparable pour les carburants !

Etat, conseil départemental et Total diminuent leurs marges en faveur des consommateurs à partir de ce 1er septembre 2022. Comme indiqué la veille lors de la publication des prix des hydrocarbures fixés par le préfet, ils ont chuté sous l’effet d’une baisse mondiale des cours du pétrole, et des aides des trois acteurs en présence à Mayotte.

L’essence voit son prix chuter de 52 centimes, dont 25 centimes d’effort de l’Etat, 20 cents de Total et 7,4 cents du conseil départemental sur sa taxe à la consommation. A souligner qu’une remise de 15 centimes par l’Etat était déjà pratiquée depuis le 1er avril.

Les réservoirs font plus facilement le plein ce 1er septembre au matin !

« C’est une conjonction des efforts de chacun qui permet d’obtenir une diminution des prix de l’essence et du gasoil, et je voudrais dire à l’intention du conseil départemental, que c’est une première pour une collectivité que de prendre une telle décision en matière de recettes liées aux hydrocarbures. Cette volonté commune permet de toucher à la fois à la réglementation, et à la fois à la distribution », saluait le préfet Thierry Suquet, qui avait convié ses partenaires à rencontrer les médias à la station de Tsoundzou.

Le président du Département évalue l’effort à 1,2 million sur 3 mois, dont se prive la collectivité. « C’est un travail d’ensemble contre l’inflation, et je salue le geste de Total, tout en espérant que le délégataire du port de Longoni fasse de même. Il faut que MCG apporte sa contribution, les discussions sont lancées, et j’appelle l’Etat à accentuer les contrôles pour s’assurer que tous ces efforts portent leurs fruits », commentait Ben Issa Ousseni.

Pour Ben Issa Ousseni, à droite, aux côtés de Karine Poisson et Thierry Suquet, c’est se priver de 1,2 million d’euros de recettes sur 3 mois

Les bénéfices réinjectés à la pompe

Des remises qui se font dans un contexte de baisse des cours du pétrole ces derniers jours, « nous le savions, mais nous ne pensions pas qu’elle prendrait une telle ampleur », confie Karine Poisson, Directrice générale de TotalEnergies. Qui informe que la remise consentie par sa société sur le plan national ne s’appliquera finalement pas dans tous les outre-mer : « Pour les DOM, seule Mayotte en bénéficie, et en Guyane, Nouvelle Calédonie, et Polynésie française, elle sera déclinée partiellement. Elle ne s’appliquera pas en revanche à La Réunion et au Antilles. »

En réalité, Mayotte bénéficie pour une fois de la situation de monopole de Total et de la concentration de l’importation et de la distribution entre ses mains.

Au départ, ce sont les bénéfices doublés par rapport à l’année dernière du géant pétrogazier, 5,7 milliards de dollars au 2ème trimestre, conséquence de la guerre en Ukraine, qui ont incité à ce geste envers les consommateurs. A la suite de l’abandon par l’Assemblée nationale d’une taxation de ces superprofits, Total a annoncé baisser ses prix à la pompe de 20 centimes par litre de carburant à partir du 1er septembre et jusqu’au 31 octobre sur l’ensemble du pays, puis 10 centimes par litre ensuite jusqu’au 31 décembre. L’emblème multicolore TE, pour TotalEnergies devrait donc attirer les usagers de la route en métropole, au détriment des autres marques.

26 euros d’économisés sur un plein

La remise de l’Etat est affichée sur toutes les stations

A Mayotte, il est le seul opérateur. Or, comme dans les autres territoires ultramarins, les prix sont déterminés chaque mois par le préfet, en vertu du décret Lurel de 2015, les marges sont fixes. L’application de la remise aurait donc directement pénalisé les autres marques, sans possibilité d’action sur leur prix. De plus, les stations service sont entre les mains de distributeurs qui se verraient amputé de leur profit, ce qui, ont-ils avancé, aurait pu mettre en péril les emplois de pompiste. A Mayotte, c’est Total qui assure la distribution. C’est pourquoi nous sommes le seul DOM où la mesure s’appliquera pleinement, sans restriction. Aux Antilles et à La Réunion, les consommateurs bénéficieront seulement de la remise de 25 centimes de l’Etat.

Nous nous attendions donc à un concert de louanges de la part des automobilistes affairés autour de leurs réservoirs, qui faisaient leurs pleins ce jeudi matin à la station de Tsoundzou où préfecture, conseil départemental et Total accueillaient les médias. En réalité, peu ont réellement prêté attention au prix, « je n’ai pas regardé, j’avais besoin de faire le plein », glisse une cliente dans un sourire, « non, je ne regarde pas, je fais vite le plein parce que je suis pressé. Et puis de toute façon, ça reste toujours trop cher », commente un autre à la pompe voisine sans jeter un coup d’œil au montant qui défile comme une machine à sous de casino. Seul un client consent à lever le nez, « à oui, en effet, je n’avais pas vu, c’est pas mal ! »

Karine Poisson matérialise l’économie réalisée, « sur un plein de 50 litres, ça fait économiser 26 euros ». C’est plus que palpable.

Anne Perzo-Lafond

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Sport : Bientôt la 4ème édition du « Trail du Caméléon »

0
Le Club d’Athlétisme de Mamoudzou (CAM) et la mairie de Mamoudzou lancent la 4ème édition du « Trail du Caméléon » le dimanche 26 mai à la MJC de Kawéni. L’objectif de cette édition est de créer un événement rassembleur de toutes les générations.
Mayotte, rectorat,

Face aux directeurs d’école, Jacques Mikulovic ambitionne de « relever le défi du choc...

0
Les chefs d’établissements du premier degré avaient rendez-vous mercredi après-midi avec le recteur et son équipe afin de faire « un bilan d’étape » mais aussi préparer en amont la prochaine rentrée scolaire de septembre. Plusieurs thèmes étaient à l’ordre du jour comme les moyens mis en œuvre pour le 1er degré, la carte scolaire, l’évaluation des élèves mais aussi l’organisation de la nouvelle 6e.
DRFIP, impôt, Mayotte, EFS, France services

Impôts : pour déclarer, souriez, vous êtes accompagnés !

0
Si quelques petites nouveautés sont à noter pour cette campagne d’imposition sur les revenus mouture 2024, c’est surtout du côté du recouvrement de l’impôt que ça bouge à Mayotte. Avec un accent mis sur « l’aller vers » dans les 15 Maisons France service, et la lutte contre la fraude
eSIM, Orange, smartphone, Mayotte, La Réunion

L’eSIM, la carte SIM virtuelle de téléphone, disponible à Mayotte

0
Notre département franchit un peu plus le pas vers le virtuel avec l'arrivée de l’eSIM annonce l’opérateur Orange qui met cette évolution en place également à La Réunion
Place nette, Guévenoux, Mayotte

Premier épisode de l’opération « Mayotte place nette » à Doujani 2

0
Alors que le début de l’opération « Mayotte place nette » n’avait même pas encore été annoncé officiellement, son premier épisode consistant à détruire 220 habitations illégales dans le quartier informel de Doujani 2 a commencé ce mardi matin

Recent Comments