32.8 C
Mamoudzou
vendredi 12 avril 2024
AccueilEconomieCitésLab, pour dénicher des "pépites" porteuses de développement dans les quartiers prioritaires

CitésLab, pour dénicher des « pépites » porteuses de développement dans les quartiers prioritaires

Lancé ce jeudi, le dispositif CitésLab - Révélateurs de Talents entend favoriser le développement des projets d’entreprise dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPPV). Porté par la couveuse Oudjérébou, le projet, financé à hauteur de 104,6 mille euros, renforce l’offre d’aide à la création d’entreprise sur le territoire.

Retenue dans le cadre d’un appel à projet de la Banque Publique d’Investissement, la couveuse d’entreprise Oudjérébou a lancé ce jeudi le projet CitésLab – Révélateurs de Talents. Créée il y a maintenant douze ans, l’association fait partie intégrante du paysage institutionnel de l’île et a su faire valoir son expertise. Une aubaine dans un département où le taux de chômage atteint des proportions sans commune mesure avec les autres régions de l’Union européenne. Le soutien accordé au développement de nouvelles entreprises semble être une réponse indispensable afin de dynamiser le tissu économique du département.

Oser franchir le pas de la création d’entreprise

Dhakioine Abdullah lors de la présentation du dispositif

Si le dispositif CitésLab – Révélateurs de Talents n’inclut aucune limite d’âge, seul le critère géographique importe : appartenir à un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPPV). « Les porteurs de projets potentiels issus de ces quartiers n’osent pas franchir le pas », constate Dhakioine Abdullah, directeur opérationnel au sein de la couveuse. Cette situation s’explique, entre autres, par la présence de multiples freins majeurs nuisant au développement et à la pérennité des affaires. « On a l’isolement et le manque d’informations, l’absence de réseau, la méconnaissance des acteurs locaux, l’impréparation des acteurs locaux, l’impréparation et la précipitation dans le montage du projet ainsi que l’insuffisance de fonds propres », détaille le directeur opérationnel. Autant d’obstacles susceptibles de tuer dans l’œuf des projets pourtant prometteurs pour le département.

Pour y remédier, CitésLab – Révélateurs de Talents se présente en tant que guichet unique pour les créateurs dans les QPPV. Le public cible se compose de trois grandes catégories : ceux qui désirent créer, les entrepreneurs en devenir ainsi que les entrepreneurs en activité. Les missions dévolues portent, dès lors, aussi bien sur la structuration des projets, l’identification des besoins, l’accompagnement technique et financier ou encore l’intervention de partenaires afin d’alimenter des stratégies de réseautage.

Des objectifs clairs pour un enjeu précis : développer le territoire

L’équipe dédiée à l’accompagnement des projets

Plusieurs objectifs incombent au CitésLab – Révélateurs de Talents tels que l’identification et la détection de « pépites » dans les quartiers prioritaires, l’amélioration de la concrétisation des projets, le renforcement de leurs viabilités en les orientant vers des acteurs et dispositifs pertinents. Les résultats attendus n’en sont pas moins ambitieux puisqu’il s’agit avant tout d’accompagner le développement de la vie économique et la mise en dynamique des habitants de ces quartiers prioritaires. Pour y parvenir, le dispositif repose sur un chef de projet, secondé par deux services civiques, interlocuteurs privilégiés des habitants des quartiers prioritaires mais également auprès des partenaires.

Si pour certain « un entrepreneur est quelqu’un qui se jette d’une falaise et construit un avion sur le chemin de la descente », et se résume souvent à « une aventure », il n’en reste pas moins que l’absence de « boussole » peut se révéler fatale. Tout l’intérêt de CitésLab – Révélateurs de Talents réside donc dans l’apport de repère, qu’il soit technique et humain afin de structurer au mieux les projets. Il en va ainsi du renforcement de l’attractivité de Mayotte.

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Entreprenariat social et solidaire : structurons le volet financier

0
Dans le cadre de ce mois de novembre dédié à l’Economie sociale et solidaire, s’organisait ce lundi matin, une réunion d’information globale à l’initiative des conjointes entités Cress et France Active, en lien le large panel de structures d’accompagnement présentes sur notre territoire ainsi que certains de leurs porteurs de projet(s)

Emploi : Quand les arts musicaux permettent de construire un avenir professionnel

0
Oudjerebou, la Couveuse d’Entreprises de Mayotte, en partenariat avec le Pôle Emploi et l’artiste mahorais Meiitod organisent durant toute la semaine une masterclass art musical destinée aux demandeurs d’emploi. Ces derniers vont pouvoir être initiés aux métiers de la musique comme le chant, la production, le mixage ou encore le Djeeing

Masterclass sur l’Art musical en présence de Meiitod

0
Afin de sensibiliser et susciter de potentielles vocations dans le domaine musical, les structures Oudjerebou et Pôle Emploi invitent d'ores et déjà les jeunes demandeurs d'emploi issus des quartiers sensibles mahorais à s'inscrire afin...

Oudjerebou toujours au plus près des porteurs de projets 

0
Dans la continuité de ses nombreuses et efficientes actions au profit du développement économique et entrepreneurial de notre territoire, le dernier né de la couveuse d’entreprises qu’est le dispositif public et national CitésLab signait, ce mardi matin, une convention d’engagement avec la Cadema en vue de renforcer ses missions sur le terrain

Oudjerebou en terre du Nord : place à la finale !

0
Vendredi dernier avait lieu à Acoua la grande finale des communes du Nord du concours « Mon quartier entreprend » organisé par la couveuse d’entreprise Oudjerebou. Ils étaient trente-neuf porteurs de projets au départ pour n’être plus que sept à être sélectionnés pour la finale.

Recent Comments