27.8 C
Mamoudzou
mardi 16 avril 2024

EN BREF :

Mansour Kamardine craint une guerre civile à Mayotte

Dans un communiqué officiel, le député Mansour Kamardine, faisant état des faits de violence tristement récents (en lien notamment avec le centre hospitalier de Dzoumogné) mais aussi les volontaires détériorations et agressions directement ciblées institutions publiques et élus de la république  « qui ne cessent de s’amplifier depuis 3 ans », craint que ces ménaces ouvertement assumées « dans l’intimidation et la violence » n’engendrent de réels conflits entre les populations. En ce sens, le député appelle en urgence l’État français à ’’se ressaisir’’ dans sa stratégie diplomatique manifestement peu efficace à l’heure actuelle.

Procédure administrative du Talus 2

Des femmes attendent en nombre devant l'entrée du tribunal administratif avant son ouverture.
Familles impliquées dans le procès Talus 2 attendant devant le tribunal administratif

Dans le procès qui confronte une vingtaine de familles menacées d’être délogées pour motif d’habitat insalubre et illégal sur la commune de Koungou, contre les services de la préfecture de Mayotte, la récente décision du juge du tribunal administratif, Gil Cornevaux ( sous requête préfectorale de réouverture d’instruction pour apport de pièces justificatives complémentaires en vu de lever les suspensions ordonnées par le juge des référés précité ), semble avoir donné raison au préfet et ses équipes quant à la preuve du respect de procédure et à l’existence de solutions de relogement proposées. Une raison sous condition de la mise en place de certaines actions relatives aux déménagement et stockage des effets personnels des familles concernées ainsi que l’inscription des enfants de ces mêmes familles à l’école sous gestion municipale officielle en lien avec le nouvel adressage des relogements. Pour le moment, aucune date officielle quant à la destruction de ces habitats n’a été communiquée.

Commémoration de la fête nationale de Jeanne d’Arc…

…Et du patriotisme. Sujet plus que jamais d’actualité pour le 101ème département français. C’est en ce dimanche 14 mai que le sous-préfet, Frédéric Sautron  en charge de la lutte contre l’immigration clandestine à Mayotte, auprès du cabinet du préfet  a assuré le bon déroulement de la protocolaire cérémonie déposant par la même occasion une symbolique gerbe de fleurs au pied du Monument aux morts de la commune de Dzaoudzi. Déclarée Fête nationale depuis 1920, sa célébration se veut annuelle tous les deuxièmes dimanches du mois de mai; elle marque l’anniversaire de la libération de la ville d’Orléans, le 8 mai 1429, par la célèbre cheffe de guerre, Jeanne d’Arc et son armée française. Véritable héroïne de l’Historie de France, elle a été reconnue comme Sainte par l’Eglise catholique.

Réaménagement de l’îlot M’tsamboro

Dans le cadre de la loi ELAN, la destruction des habitats illégaux qui avait été ordonnée en 2022 sur l’Ilot de M’tsamboro devrait permettre des meilleurs accompagnement et gestion de ce lieu au regard de son projet de maintien de l’activité agricole. Un projet qui a bénéficié d’un dispositif de fonds de développement social s’élevant à 299 731 euros et qui voit le bureau d’études réunionnais, LD Austral, en charge de ce dossier. Une aspiration de constructions traditionnelles adaptées au site étant la volonté majeure de ladite municipalité et de son maire, Laïthidine Ben Saïd. Tenant à la pleine participation des agriculteurs concernés, la mairie informe que ce bureau d’étude sera sur site les 16 et 17 mai prochains et invitent les acteurs concernés, dans ce réaménagement du « Tobé », à prendre part aux rencontres prévues, durant ces deux jours sur l’ilot.

Impôts 2023 : Rappel de la campagne

Lancée officiellement le 13 avril 2023 dernier  le Pôle de gestion fiscale de Mayotte tient à rappeler les échéances au regard da la déclaration sur le revenu ainsi que celle liée aux biens immobiliers (Gmbi). Ce sont déjà plus de 30 000 déclarations dématérialisées qui ont été enregistrées auxquelles s’ajoutent près de 3 500 échanges. Une mobilisation démontrant le sérieux et l’anticipation appliqués en lien avec cette campagne 2023. Un stress en moins en comparaison d’une échéance de dernière minute voire retardataire qui serait majorée. Pour rappel :

– Dépôt des déclarations sur son compte usager jusqu’au jeudi 08 juin 2023,

– Dépôt des déclarations papier (si non équipement informatique uniquement) jusqu’au lundi 22 mai 2023

Mise à jour de GMBI jusqu’au 30 juin 2023.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Violences, Mayotte, agression, Guévenoux, Wuambushu

Violences : Des agressions en cascade 

0
Alors que l’opération Wuambushu 2 est sur le point de démarrer, depuis quelques jours, les vols avec violences et les agressions se sont multipliés sur l’île, plongeant les habitants dans le désarroi. 
Wuambushu, Marie Guévenoux, Gérald Darmanin, Mayotte

Sécurité : Marie Guévenoux s’exprime sur la suite de Wuambushu ce mardi

0
Alors que la date du 15 avril a été annoncée comme le démarrage d'une nouvelle version de l'opération Wuambushu rebaptisée, la ministre déléguée chargée des Outre-mer s'exprimera a ce sujet ce 16 avril depuis Paris
Mayotte, Comores, Wuambushu

Saïd Omar Oili en action pour garantir le bon déroulement de l’opération Wuambushu 2

0
L’opération Wuambushu 2 qui doit toujours être rebaptisée, se profile pour le 15 avril sans que n’en soient dévoilées les orientations, se plaint le sénateur Saïd Omar Oili. Bien qu’ayant interpellé le Premier ministre puis...
Marie Guévenoux, Mayotte, Outre-mer

Marie Guévenoux dans l’île pour parler de Wuambushu 2 mais surtout du projet de...

0
La ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, arrivera ce mardi soir à Mayotte et repartira vendredi matin. Plusieurs séquences sont prévues lors de ce séjour. Elle va notamment poursuivre les concertations avec les élus et les parties prenantes à propos du projet de loi Mayotte, elle présidera une réunion avec les services de l’État concernant l’opération Wuambuhu 2, et devrait également se rendre à la retenue collinaire de Combani.

Risques naturels: Pour Guillaume Vuilletet, « Mayotte est un cas d’école »

0
La commission d’enquête sur les risques naturels en outre-mer de l’Assemblée nationale était en visite à Mayotte mardi 26 et mercredi 27 mars derniers. Le député Guillaume Vuilletet, son rapporteur, a qualifié notre île de « cas d’école » au vu des risques naturels spécifiques qu’il faut y anticiper.

Recent Comments