27.8 C
Mamoudzou
jeudi 22 février 2024
AccueilorangeLe Sénat adopte la réforme des retraites avec 3 amendements pour Mayotte

Le Sénat adopte la réforme des retraites avec 3 amendements pour Mayotte

Proposé par l’ensemble des parlementaires mahorais, le 1er amendement au projet de loi portant la réforme des retraites, prévoit la réévaluation des pensions à taux plein de 150 euros, et le second, la revalorisation de l’ASPA, l’Allocation Spéciale aux Personnes Âgées, de 150 euros pour être portée de 476 à 630 euros, soit une hausse de 30%. Ces amendements ont reçu un avis favorable de la commission et du gouvernement, et lors de sa prise de parole, le ministre Olivier Dussopt en profitait pour saluer « l’implication du sénateur Thani ».

Ils ont été portés grâce à l’engagement des groupes, LR pour Mansour Kamardine, LIOT et Rennaissance pour Estelle Youssouffa, et RDPI, Union Centriste, LR et Écologiste, pour Thani Mohamed Soilihi.

Un 3ème amendement a été déposé par la gouvernement à la demande du sénateur Thani Mohamed Soilihi. Il permet aux médecins, chirurgien dentiste, sages femmes, auxiliaires médicaux et directeur de laboratoire privé qui résident et exercent à Mayotte, d’être affiliés aux régimes de prestations complémentaires de vieillesse, comme leurs pairs en Hexagone. « Le bénéfice de ces régimes permettra d’améliorer les retraites de ces professionnels et de lutter contre la désertification médicale », soulignait le sénateur qui était appuyé par le ministre Olivier Dussopt.

Le ministre Olivier Dussopt a approuvé les trois amendements pour Mayotte

Grâce au recours du gouvernement à l’article 44-3 de la Constitution, le projet de loi a été adopté par le Sénat par 195 voix pour et 112 contre. Cet article permet à une assemblée de se prononcer par un seul vote sur tout ou partie d’un texte en discussion en ne retenant que les amendements proposés ou acceptés par le Gouvernement, ce qui est le cas des trois « amendements Mayotte ».

Le texte a donc été validé par le Sénat, alors que l’Assemblée nationale n’avait pu le faire en raison du nombre important d’amendements à examiner. Il va désormais partir en  commission mixte paritaire (CMP) ce mercredi 15 mars, composée de sept députés, et sept sénateurs dans une salle à huis clos du Palais-Bourbon. L’objectif est de parvenir à un accord entre les deux assemblées. L’article principal sur le recul de l’âge de départ de 62 à 64 ans, au rythme de 3 mois par an à partir du 1er septembre 2023 jusqu’en 2030 ne devrait pas être rediscuté selon nos confrères du Monde. Il fait l’objet d’une nouvelle manifestation le même mercredi 15 mars.

Dans son discours, Thani Mohamed en profitait pour rappeler au ministre Dussopt son discours lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale du 31 janvier 2023 sur « une accélération de la convergence de la revalorisation » des retraites à Mayotte. Un engagement qu’il ne faut pas perdre de vue, et ce mini bond de 30% du minimum vieillesse sonne comme un début de réalisation.

Anne Perzo-Lafond

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Mayotte, état d'urgence sécuritaire, Pascal Perri, Comores

Mayotte en vigilance Violette Forte délinquance

0
Appuyée par plusieurs grandes voix, la population voit dans l’état d’urgence sécuritaire la solution pour venir à bout de la délinquance. Il faut dire que ni en 2015 lors de l’état d’urgence sécuritaire pour terrorisme, ni en 2020 pour le Covid, la menace n’avait été aussi sérieuse qu’avec ces bandes cagoulées qui s’en prennent à nos vies

Blocage des routes : La filière avicole mahoraise en grande souffrance

0
Le salon international de l’Agriculture doit se tenir ce week-end à Paris dans un contexte où le monde agricole est en souffrance. Même s’il parait hasardeux de comparer l’agriculture mahoraise à celle de métropole, les éleveurs et les cultivateurs de l’île sont au bord de la rupture du fait des barrages routiers, car c’est toute une chaîne qui se trouve fragilisée et bientôt en péril si rien ne change.
EVASAN, CHM, La Réunion, Mayotte

Difficultés du CHU réunionnais : accusée, Mayotte a pourtant pris sa part

0
Alors que les difficultés du CHU de La Réunion font de nouveau la Une, pointant le coût des Evasan depuis Mayotte, un petit retour historique n’est pas inutile
mayotte, eau, tours d'eau

Crise de l’eau : poursuite des accompagnements de l’Etat jusqu’au 29 février

0
L’allègement des tours d’eau ne rime pas immédiatement avec l’arrêt des aides de l’Etat qui se prolongent pendant encore 10 jours, notamment envers les entreprises qui en ont bien besoin, ainsi que la distribution gratuite d’eau en bouteille
Météo France, Mayotte, collinaire

Météo : prévisions de pluviométrie rassurantes, mais températures records

0
Si la retenue collinaire de Dzoumogné nous a rassurés sur son bulletin de santé, celle de Combani attend encore un avis médical de bon rétablissement. Météo France Mayotte affiche l’optimisme de ces prévisions jusqu’au mois de mars. Côté température, le bilan sur 2023 est inquiétant avec de nouveaux records battus. On continue à avoir de la fièvre, et pas seulement dans la rue

Recent Comments